Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-02-24T20:01:00+01:00

Maitre de la matière - Andreas ESCHBACH

Publié par McChipie

Maitre de la matière - Andreas ESCHBACH

 

Maitre de la matière - Andreas ESCHBACHRésumé :

Hiroshi et Charlotte font connaissance à l'âge de dix ans, au Japon. où le père de Charlotte est ambassadeur, tandis que la mère de Hiroshi est blanchisseuse. Hiroshi est certain d'avoir l'idée qui permettrait de rendre tout le monde riche. Charlotte, quant à elle, lui confie qu'un don étrange lui permet de percevoir l'histoire des objets en les touchant. La vie sépare les deux amis. Ils se retrouvent des années plus tard : Hiroshi fait ses études au MIT, Charlotte à Harvard.
Elle vit dans un milieu d'étudiants riches lui est toujours aussi révolté contre la pauvreté. Leur relation tourne court quand Hiroshi, génie de la robotique, disparaît sans laisser d'adresse - un milliardaire chinois lui ayant proposé de financer ses travaux. Charlotte, devenue paléoanthropologue, prend part à une expédition sur une île perdue de l'océan Arctique, au large de la Sibérie, avec un groupe de climatologues.
Lors d'une exploration du bouclier de glace qui recouvre l'île, le groupe subit une attaque aussi féroce qu'inexplicable de la part d'un étrange organisme. Les militaires tentent vainement de combattre cet ennemi par les amies. C'est finalement Hiroshi, comprenant qu'il a affaire à des nanorobots, qui réussira à désamorcer la menace avant de disparaître pour la seconde fois, non sans emporter un échantillon de cette technologie.
De Tokyo à Boston, de Buenos Aires à Singapour, de l'océan Arctique à l'Ecosse, du Pacifique à la grande plaine d'Amérique du Sud, Hiroshi et Charlotte ne cesseront de se croiser et de se perdre, tandis que les certitudes qui servent de fondement à notre civilisation tombent les unes après les autres.

 

 

 

Mon avis :

 

Un roman addictif. On tourne les pages pour connaître la suite des histoires de Charlotte, et d'Hiroshi. Amis, amants... Qui peut vraiment répondre?

Les découvertes faites dans ce roman sont terrifiantes. J'ai été passionnée, mais effrayée. Pourvu que rien de tout cela n'arrive un jour.

La Fin complètement loufoque est "capillo tractrice".

Ce roman est assez réussi, construit habilement, avec des périodes de vie.

Bonne lecture, comme le sont souvent les romans de Andreas ESCHBACH.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

2015-02-24T20:01:00+01:00

Ailleurs - Liliane SCHRAÛWEN

Publié par McChipie

Ailleurs - Liliane SCHRAÛWEN

 

9782807000285_1_75.jpgRésumé :

Ailleurs. De l'autre côté du miroir. Au-delà du temps, entre cauchemar et réalité, entre fantasme et folie. Là où tout est possible, aux frontières des certitudes. Au creux d'une grotte profonde ou d'une pyramide antique. Au seuil du mystère, en un lieu où la mort peut-être n'existe pas. Sous un ciel qui invite à l'envol. Les statues s'animent, les esprits délivrent aux vivants d'étranges messages, comme dans la nouvelle titre, inspirée d'une oeuvre du peintre Charles Mutanganwa.
C'est là, au coeur d'un rêve de peintre ou de poète, aux sources mêmes de l'imaginaire, que nous entraîne Liliane Schraûwen dans ces nouvelles aux couleurs fantastiques où pointe, par endroits, une angoisse inconnue.

 

Mon avis :

Si certaines nouvelles m'ont plu, ont défilé rapidement sous mes yeux, d'autres m'ont laissé dubitative. Je suis plus que convaincue que les nouvelles ce n'est vraiment pas ma tasse de thé. trop courtes histoires, sans le foisonnement de phrase qui existe dans les romans. Il me faut de la consistance, de l'épaisseur pour me satisfaire.
Je met 3 étoiles, car malgré tout, les histoires qui m'ont plu m'ont diverti. Les nouvelles plaisantes ou non, sont bien écrites.
Un halo de mystère morbide entoure ce recueil.

 

Note : 3/5

Voir les commentaires

2015-02-24T20:01:00+01:00

Une dernière chose avant de partir - Jonathan TROPPER

Publié par McChipie

Une dernière chose avant de partir - Jonathan TROPPER

 

Une dernière chose avant de partir - Jonathan TROPPER

 

Résumé :

Drew Silver n’a pas toujours fait les bons choix. Sa gloire éphémère de batteur dans un groupe de rock – qu’un seul et unique tube a propulsé brièvement aux sommets des charts – remonte à près de dix ans. Aujourd’hui, il vit au Versailles, une résidence qui accueille des divorcés un peu paumés, comme lui. Pour gagner sa vie, il a intégré un orchestre spécialisé dans les cérémonies de mariages. Son ex-femme, Denise, est sur le point de se remarier. Et Casey, sa fille qui s’apprête à intégrer Princeton, vient de lui confier qu’elle est enceinte – et ce uniquement parce que de ses deux parents, Silver est celui qu’elle répugne le moins à décevoir. Lorsqu’il apprend que sa vie ne tient plus qu’à un fil et que seule une opération peut le sauver, Silver prend une décision radicale : il refuse l’intervention. Le peu de temps qui lui reste à vivre, il veut le consacrer à renouer avec Casey, à devenir un homme meilleur. Pendant que, sous le regard de sa famille au comble de l’exaspération, Silver bataille ferme avec cette question existentielle, chacun se démène pour recoller les morceaux de cette famille désunie, au risque de l’abîmer davantage encore…

Mon avis :
Drôle de bonhomme que ce Silver. Touchant, déprimant, désespérant. Certes il a commis des erreurs. Certes il est en train de mourir. Certes mourir règlerait ses problèmes existentiels, ses difficultés à vivre, ses malheurs. Mais zut de zut, sa fille est enceinte.

Je suis passée par une palette de sentiments, accrochée par l'histoire, souhaitant connaître la fin!
J'ai vraiment plus qu'apprécier ce roman. Ce roman qui nous fait part du mal être de ces gens qui ont perdu leur "flamboyant", leur femme, leur enfant. Ces espèces de vieux beaux, ces has been, qui ne savent plus comment être heureux, qui ne savent plus accepter les mains tendues et le bonheur, quand bien même celui-ci sonnerait à sa porte avec un papier cadeau.

Une très bonne lecture
Note : 4.5/5

Voir les commentaires

2015-02-10T20:17:00+01:00

Complètement cramé ! - Gilles LEGARDINIER

Publié par McChipie

Complètement cramé ! - Gilles LEGARDINIER

 

Complètement Cramé !

 

 

 

 

Résumé :


Sur un coup de tête, Andrew Blake, une soixantaine d'années, décide de quitter la direction de son entreprise anglaise et accepte un poste de majordome au domaine de Beauvillier situé en France.
Il va y rencontrer des personnes très différentes mais aux histoires pas si simples.
La propriétaire: madame de Beauvillier , veuve très distante qui vit recluse dans ses appartements.
La cuisinière Odile très revêche hormis vis à vis de son chat Méphisto.
La jeune femme de ménage Manon à la vie sentimentale compliquée.
Le régisseur Phillippe: homme bourru vivant seul au fond du parc.
Toutes ces personnes semblent vivre les unes à côté des autres sans réelle communication, voire même avec une certaine méfiance jusqu'à l'arrivée de Andrew qui va bousculer le quotidien de tout ce petit monde.

 

 

Mon avis :

 

Comment ne pas aimer une telle lecture.
Lecture fraîche, amusante, pétillante, pleine d'humanité! On ferme ce roman en aimant l'Être Humain! On en ressort fière de faire partie de cette race!
Tant de choses dans le monde sont déprimantes, me font désespérer d'être une personne humaine, ce roman m'a réconcilié avec la vie.

Si vous avez envie d'être distraits, de vous amuser, de rêver de connaître Blake, Odile, Manier, ou Manon, lisez le!

Ce genre de roman fait du bien à la tête et au coeur! Ca devrait être remboursé par l'assurance maladie.

Note : 5/5

 

Citations :

— Vous ne pouvez pas partir comme ça ! C’est trop bête. Entrez, je vous paye le coup.

— Le coup de fusil ? Le coup de couteau ?

 

L’homme lui tendit une main franche.

— Philippe Magnier. Je suis le régisseur du domaine.

Andrew hésita et finit par la saisir.

— Andrew Blake. Désolé pour votre cigouillette.

— Ciboulette.

 

— Madame déteste qu’on lise son journal avant elle.

— Vous croyez que le regard des Anglais use les pages qu’ils lisent ? Et comment le saurait-elle, d’abord ? Elle a un détecteur de mensonges dans son panier à tricot ?

 

L’épaisse fumée qui monta soudain du journal les interrompit.

— Malédiction ! s’écria Odile en retirant le fer. Les cours de la Bourse sont en feu !

— On appelle ça la flambée monétaire.

— Rigolez. Elle va nous virer tous les deux.

— Aucun problème : regardez, les offres d’emploi sont intactes…

 

— Méphisto est un gros patapouf, c’est tout. Hier, je l’ai aperçu dans le potager. Tapi derrière une brindille, il regardait les oiseaux avec convoitise. Il faisait celui qui était prêt à bondir pour les attraper en vol. Mais je ne sais pas ce qu’il s’imagine. Avec son poil angora, il avait l’air d’un coussin. S’il continue, il aura l’air d’un canapé…

 

— En France, vous faites moins cuire la viande qu’en Angleterre. Chez vous, tout est servi rouge, saignant à l’intérieur.

— Et chez vous, c’est de la semelle. C’est vous qui avez un problème avec la viande. Vous la faites toujours trop cuire. C’est un défaut historique. Regardez ce que vous avez fait à notre Jeanne d’Arc. Vous l’avez tellement cuite que vous l’avez brûlée !

 

En général, la lâcheté est livrée avec la bêtise.

 

Voir les commentaires

2015-02-07T15:00:00+01:00

Pourquoi Pas? - David Nicholls

Publié par McChipie

Pourquoi Pas? - David Nicholls

 

 

Pourquoi pas - David NICHOLLS

 

 

 

Résumé :

 

Bristol, 1985. L’université ! Brian Jackson s’y voyait déjà : une vie d’étudiant sans contrainte, une sexualité débridée, des amis par centaines, un diplôme en or, qui serait suivi d’une entrée fracassante dans la vie active. Oui, mais voilà, la réalité est loin d’être aussi idyllique. Une acné récalcitrante, des fringues informes chinées aux puces, une spécialisation dans la très moyenne et très populaire section de littérature anglaise, pas un sou en poche et une passion farouche pour Kate Bush. Un seul véritable talent : une culture générale qui ferait de lui le candidat idéal pour participer au « Questions pour un champion » local, le quiz télévisé « University Challenge ». Recruté dans l’équipe in extremis, Brian est bien décidé à remporter le trophée et le cœur de la belle et riche Alice, aspirante actrice. Pour l’aider dans sa mission, Rebecca, punkette grande gueule, juive marxiste, improvisée conseillère en relations sociales et sentimentales. Enfin la chance semble lui sourire… Mais lorsque vous vous appelez Brian Jackson, la malchance finit toujours par se rappeler cruellement à vous.

 

Mon avis :

 

Tout le monde voit qui est BRIDGET JONES? Brian Jackson est le héros du roman (remarquons au passage qu'il a les mêmes initiales). C'est Bridget au masculin. A quelques détails près. Il ne mange pas de glace au chocolat, mais s'imbibe d'alcool, il est maigre, il a de l'acné, il est fauché et possède un drôle de savoir.
Sinon, c'est le mec qui a toujours de bonnes résolutions le matin, quand il se lève, seul, mais à la première rencontre de la journée, ces résolutions se barrent en fumée.

Un roman assez drôle, surtout le passage où il est dans la cuisine des parents de Alice. J'étais bidonnée.

Le narrateur, Brian, nous exaspère à courir derrière une fille sublime qui se sait belle. Il est intelligent et stupide, les deux n'étant pas le moins du monde incompatibles.

Une vraie détente,  coeur  coeur

Note : 4.5/5  love  love

Je n'ai pas mis 5, car ce n'est pas de la grande littérature.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog