Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-05-25T22:05:00+02:00

Longtemps, j'ai rêvé d'elle - Thierry Cohen

Publié par McChipie
Longtemps, j'ai rêvé d'elle - Thierry Cohen 
longtemps.jpgPrésentation : 

Jonas, homme seul, réservé et intègre, auteur sous le pseudonyme de Raphaël Scali, libraire amoureux d'une cliente, et Lior, femme seule et romantique, lectrice amoureuse de Raphaël Scali, cliente d'un libraire : une histoire d'amour vue des deux côtés...

 

Mon avis :

Une jolie histoire bien romancée. Un soupçon de fantastique à travers la partie Rêve. De l'amitié, de l'entraide, de l'amour, de la romance, du rêve à gogo. En fin de compte un roman qui embellit la vie. Même si ce roman ne raconte pas que des choses positives : la maladie, la fin de vie, la ruine financière, il parvient à faire en sorte que les moments cruels de la vie soient encaissés facilement.

Une chose m'a frappé dans ce roman! Si j'étais à 100% avec Jonas le personnage principal de ce roman, que j'ai accompagné le libraire, que j'ai été triste face à l'amour inavoué de Josh, j'ai trouvé que nous les filles, on est des emmerdeuses.

Entre la meilleure copine qui n'encourage pas pour un sou, Jonas. Qui est limite castatrice, qui l'empêche de rêver. Et l'héroïne qui est chiante à douter de tout, qui n'écoute que sa bétise. Je me suis dit que Thierry Cohen nous peignait de façon sévère. Cependant, quand on y repense à tête reposée, il a dépeint fidèlement le comportement féminin. Combien de femmes acceptent l'idée qu'une femme, qu'une rivale, puisse réussir la où elles ont échouées? Non, le portrait même si il est dérangeant est fidèle.


Deux jolies citations de cet agréable roman :


 "L'ambition est un mot créé par des hommes qui n'ont pas d'imagination pour fairz oublier a ceux qui n'en ont pas qu'ils sont des hommes"

 

 

 "Jusqu' alors, j'avais marché le regard baissé, évitant de trébucher mais incapable d'appréhender ma vie au-delà du jour présent. Cette fille m'avait fait relever la tête, avait dessiné un horizon dans lequel je pouvais m'apercevoir."

 

Je donne une note de 4/5 à ce roman qui m'a beaucoup plu. Cependant, le précédent m'avait beaucoup plus subjuguée.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

2011-05-25T22:03:00+02:00

La septième vague - Daniel Glattauer

Publié par McChipie
La septième vague - Daniel Glattauer 
laseptiemevague.jpg
Quatrième de couverture :
Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où l'on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Léo, inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir" répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit. Léo et Emmi finiront de s'esquiver pour mieux... s'aimer !
Mon avis : 

Autant j'ai beaucoup apprécié le premier roman : Quand souffle le vent du nord, autant je n'ai pas apprécié celui ci.

Il me fait l'effet d'une suite d'un roman qui a eu du succès. Je n'ai pas aimé la suite de l'histoire de Leo Leike et de Emmi Rothner. Je l'ai même abhorrée. Ca traine en longueur, encore et encore... Tout ça pour que le dénouement se passe sur deux pages.

J'avais aimé le coté épistolaire du premier opus, mais si celui ci est du même acabit, on sait que les protagonistes se sont vus, on ne sait rien de ces rencontres. Je n'ai pas aimé la fin, peu morale, cette fin. J'aurais préféré qu'ils restent complices, de bons amis. J'aurais aimé qu'ils trouvent chacun de leur côté l'amour. Mais pas celui-ci.

Bref, j'ai pas aimé.

 

Note : 2,5/5

Voir les commentaires

2011-05-15T16:50:00+02:00

D'une vie à l'autre - Marie-Laure Bigand

Publié par McChipie

D'une vie à l'autre - Marie-Laure Bigand

Duneviealautre.jpg

 

Quatrième de couverture :

Clarisse et Émilie ont une vie que tout oppose. Rien n'est fait pour qu'elles se rencontrent. Mais un jour, tout va basculer. Leurs chemins se croisent sans qu'elles ne s'y attendent dans des circonstances qui pourraient sembler anodines...Jusqu'au jour où le destin va s'en mêler. D'une vie à l'autre, une histoire bouleversante qui nous entraîne au coeur des sentiments. Clarisse, Émilie, deux jeunes femmes qui vont s'unir d'une manière surprenante. L'émotion nous emporte de la première à la dernière page. Il suffit parfois, de peu de chose pour que la vie bascule...D'une vie à l'autre, nous démontre que la vie n'est pas un long fleuve tranquille...

 

 

Mon avis :

Joli roman, que j'ai eu du mal à lâcher. Pour ma part, je n'ai pas réussi à deviner le pourquoi du comment. L'histoire de ces deux jeunes femmes m'a ému. Un roman d'émotion pure. Bravo!

 

Note : 4,5/5

Voir les commentaires

2011-05-15T16:42:00+02:00

Une douce vengeance - Elisabeth George

Publié par McChipie
Une douce vengeance - Elisabeth George
 

 

unedoucevengeance.jpg
 
Quatrième de couverture : 
Une nouvelle affaire du train postal n'agiterait pas davantage Scotland Yard. Thomas Lynley, huitième comte d'Asherton, le plus élégant des inspecteurs de la maison, annonce son mariage avec la photographe en vogue Deborah Cotter. Un week-end de fiançailles se prépare en Cornouailles, dans la propriété familiale de l'aristocrate policier. Mais la présence d'un futur beau-père hostile, d'un ami et rival dangereux et d'un frère drogué empoisonne la fête. Et la garden-party tourne au cauchemar lorsqu'on découvre, consciencieusement mutilé et châtré, le cadavre d'un journaliste local. Pour Lynley, la comédie mondaine risque de s'achever en noire tragédie. Surtout si les fantômes du passé s'en mêlent.
Mon avis :  
Un très bon roman policier. Des personnages entiers. En parallèle, une histoire d'amitié, de famille, d'amour. Des trafiques en tout genre. Bien ficelé. Aucune façon de savoir qui était le coupable. Ma seule incompréhension, le titre? Je ne le comprends pas.
Note : 3/5 

Voir les commentaires

2011-05-15T16:35:00+02:00

Le théorème de cupidon - Agnès Abécassis

Publié par McChipie

Le théorème de cupidon - Agnès Abécassis

theoremedecupidon.gif
 
Quatrième de couverture : 

THEOREME DE CUPIDON (Déf) : deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l'une pour l'autre.

Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires d'amour.
Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu'à conclure.
Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. …
Enfin, c'est ce qu'ils croient.

Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie-romantique à deux voix, l'une féminine, l'autre qui a mué.

Mon avis :  
En créole, un proverbe dit : "Sa ki pou'w la rivyé pa ka chayé'i". Traduction : ce qui t'est destiné, rien ne pourra te l'enlever.
Voila bien une phrase qui résume ce roman. Philéas et Adelaïde doivent se rencontrer et s'aimer. La vie va s'arranger pour que cela arrive.
Roman très drôle. Je me suis bidonnée sur la scène du speed dating.
Rien que pour ce passage, je dis : OUIIIIIIIIIIIIIIIIII.
Note : 3,5/5 

Voir les commentaires

2011-05-05T19:14:00+02:00

Le premier pas - Marie-Laure Bigand

Publié par McChipie
Le premier pas - Marie-Laure Bigand
le-premierpas.jpg
 Quatrième de couverture : 

Après un divorce, Irène, la quarantaine, vit avec sa fille Solenne. En plein conflit, mère et fille se séparent le temps d’un été avant de prendre une décision qui changerait leur quotidien…

Irène, désemparée et plus seule que jamais, éprouve le besoin de retrouver son amie d’enfance, Patricia, perdue de vue depuis vingt ans !

Réussiront-elles à renouer avec ce lien si particulier qui les unissait alors ? Le passé les aidera-t-il à prendre le pas sur leur destin ? Est-il possible de refaire le chemin à l’envers sans se perdre en cours de route ?

 

« Le roman de Marie-Laure Bigand est une chanson que vous n’attendiez pas, un refrain qui vous fait du bien, des phrases simples mais tellement justes, souvent très vraies, et qui vous vont droit au cœur parce qu’au fil des pages, leur mélodie vient en harmonie avec votre propre musique existentielle »

Philippe Raimbault, Président de l’Association « Mots Migrateurs »

Mon avis : 

Un coup de coeur. Cette histoire est magnifique réaliste, triste et humaine à la fois. Merci pour ce moment d'émotion

Note : 4,5/5  

Voir les commentaires

2011-05-05T18:54:00+02:00

Pour un enfant - Marie-Laure Bigand

Publié par McChipie
Pour un enfant - Marie-Laure Bigand
pourunenfant
 Quatrième de couverture : 
Prête à tout sacrifier, elle met de côté ses rêves et se lance dans une lutte face au désastre de la disparition de sa fille, submergée par son amour pour elle. Sa conscience s'éveille et lui permet de triompher de sa peur.
Saisissant, émouvant et angoissant, à la fois, un livre où tout concourt à créerune atmosphère unique. L'auteur nous entraîne dans une enquête passionnante où l'action réussit à échapper aux images types du roman à énigmes.
Mon avis : 

Un livre plein d'émotion. Sandra perd sa fille dans un accident effroyable. Elle qui ne vivait plus que pour elle depuis son divorce perd pied. Cependant un évènement va provoquer une révolte et une prise de conscience de sa part. Elle recommence et réussit à maitriser sa vie.

Sublime roman qui se lit rapidement, car l'écriture est fluide.

Note : 4/5  

Voir les commentaires

2011-05-05T18:47:00+02:00

Le C.V. de Dieu - Jean-Louis Fournier

Publié par McChipie
Le C.V. de Dieu - Jean-Louis Fournier
cvdieu.jpg
 
Quatrième de couverture : 
Le ciel était fini, la Terre était finie, les animaux étaient finis, l'homme était fini. Dieu pensa qu'il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. II ne savait à quoi se mettre. II fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le coeur n'y était plus. Il n'avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. II lui fallait d'urgence de l'activité, de nouveaux projets, des gros chantiers. II décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea un curriculum vitae. 

Mon avis : 
Satyre, caustique. Dieu recherche du travail. Son entretien tourne peu à peu au jugement. Très drole. Je l'ai lu en quelques minutes. Un pur régal.
 
 Note : 3/5 

Voir les commentaires

2011-05-05T18:45:00+02:00

Le chant des secrets - Tamara McKinley

Publié par McChipie
Le chant des secrets - Tamara McKinley
lechantdessecrets.jpg 
Quatrième de couverture :
Catriona Summers connaît les feux de la rampe quelques minutes à peine après sa naissance. Selon la tradition, son père, directeur d'une troupe de music-hall sillonnant les routes de l'outback australien, l'exhibe sur scène. Et les spectateurs l'acclament. Cette ovation n'est que la première d'une longue série. La fillette, qui très tôt affichait une prédisposition pour le chant, est devenue, à force de travail et d'obstination, une diva. Des petites salles obscures aux plus grandes scènes d'opéra, son parcours serait un conte de fées si certains secrets, aujourd'hui, ne ressurgissaient, menaçant les proches de la soprano et Catriona elle-même... Le Chant des secrets met en scène une femme hantée par une blessure jamais cicatrisée, déterminée à conquérir ce dont elle aura été longtemps privée : l'amour de sa fille.
 
Mon avis :  

Une histoire poignante. Pour une fois, la mystérieuse Australie n'est pas un des personnages principaux mais sert de décor à l'histoire de cette femme, de sa mère. Une histoire de femmes, comme sait les écrire Tamara McKinley. Avec toujours une femme maitresse, au caractère trempée et adulée.

Même si les romans de cet auteur ont tous pour points communs des femmes fortes et l'Australie en fond d'écran, cette histoire a été très agréable à lire. Emouvante et regénérante.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog