Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-12-30T22:59:00+01:00

Petits meurtres entre voisins - Saskia Noort

Publié par McChipie

Petits meurtres entre voisins - Saskia Noort

51uG-vEiwqL. SL500 AA300

Quatrième de couverture :

Dans un petit village de la banlieue d’Amsterdam, un groupe d’amis partage la même aisance financière, le goût de la bonne chère et du bon vin. Les maris ont tous, semble-t-il, bien réussi, leurs épouses, qu’elles travaillent ou non, passent de longues heures à refaire le monde autour d’un verre. Ils ont même fondé un « club des dîneurs » et s’invitent sans cesse chez les uns et les autres. Mais un incendie vient briser ce bel équilibre : Evert aurait mis le feu à sa maison après avoir drogué sa femme et ses enfants. Quelques jours plus tard, sa voisine Hanneke, qui se révèle être aussi sa maîtresse, se jette par la fenêtre d’un hôtel. Karen, la meilleure amie d’Hanneke, commence à se poser des questions sur ces morts. Soudain tous ses voisins lui semblent suspects, y compris le séduisant Simon avec qui elle a une liaison... Elle découvre peu à peu les mensonges, les rivalités et les adultères. Aidée d’une inspectrice tenace, elle met peu à peu au jour tous leurs vilains petits secrets jusqu’à faire surgir l’horrible vérité.

 

Mon avis:

Voila un roman qui ne peut pas laisser de glace. Quatre couples friqués, installés dans un petit village. Ils se "lient" d'amitié. 4 Femmes assez différentes, mariés à 4 hommes qui ont en commun l'argent. Le fil conducteur du roman c'est l'alcool et le sexe. Les apparences montrent des gens liés, puis tout bascule lorsqu'un des hommes meurt dans l'incendie de sa maison, manquant de tuer femme et enfant avec. Quelques jours plus tard, une des femmes tombe du balcon.

Alors tout s'enchaine. Comme beaucoup, je suppose, j'avais deviné le coupable, mais les raisons n'étaient pas explicites. Les clés du mystère ne se trouvent qu'en fin de roman.  

Un bon roman policier, bien écrit, qui décrit bien ce qui se passe dans la tête de la narratrice Karen. On en vient à épouser ses sentiments, le doute, les soupçons, l'amour, la haine, l'envie, la peur.

Je le conseille. Ce n'est pas LE roman de l'année, mais un bon moment à passer.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

2011-12-22T21:53:00+01:00

L'homme qui voulait vivre sa vie - Douglas Kennedy

Publié par McChipie

L'homme qui voulait vivre sa vie - Douglas Kennedy

 

41maCN3yWvL.jpgQuatrième de couverture :

Ben Bradford est un modèle de réussite sociale. De la pression parentale cherchant à le détourner de ses ambitions artistiques, il a fait le moteur de son ascension vers les hautes sphères de Wall Street. Ben Bradford lutte, et pourtant, il est bien obligé de se rendre à l'évidence : "réussir", "le plus américain des verbes", le fait vomir. Ce n'est pas avec fierté qu'il pose son regard sur la somme de ses possessions, mais en détaillant chaque objet par le menu, connaissant son prix au dollar près, contraint d'admettre que sa frénésie de consommation dissimule mal un terrible besoin de se sentir exister. Sa luxueuse banlieue l'oppresse et croule sous l'épaisse couche de vernis de l'american way of life qui ternit pourtant un jour à la faveur d'une sordide histoire d'adultère. Et là, Ben Bradford commet l'irréparable. S'ensuit une fuite éperdue, l'adoption forcée d'une nouvelle identité, et la révélation d'un destin qui s'épanouit malgré lui. Kennedy frappe fort et juste, à tel point qu'il instille parfois chez son lecteur une irrépressible envie de se mettre en cavale.

 

Mon avis :

Un début de roman, lent, quasi plaintif, alors que le protagoniste Ben Bradford, est un de ces avocats riches. Mais à partir du moment où L'ACTION, oui celle qui déclenche tout, arrive, on découvre une lecture palpitante. Plus envie de lacher le roman. L'histoire n'est pas très morale, mais est efficace. Bonne lecture

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

2011-12-06T11:12:00+01:00

Eärwenn les messagers de la lande - Liza Lo Bartolo Bardin

Publié par McChipie

Eärwenn les messagers de la lande - Liza Lo Bartolo Bardin

 

  Earwenn   

 

Quatrième de couverture : 

Pierrig De Collmeuc, marin breton disparait en mer, à quelques encablures du Cap Fréhel. Son corps reste mystérieusement introuvable. Sa petite fille Eärwenn, rescapée et témoin de l'accident, surnommée la petite fée de la lande, et son amoureux Thierry, jeune journaliste et romancier parisien, entament un an plus tard une recherche qui les entraîne dans les galeries souterraines creusées par les templiers, entre le Fort La Latte et la chapelle de Saint Sébastien. Aidée par les messagers de la lande, Eärwenn s'oppose à un énigmatique personnage, le vieux Charles-Henri de la Hunaudaye, féru d'histoire et d'archéologie. Récit d'amour et d'aventure, cette fiction emporte le lecteur à travers le temps et l'espace, dans une quête de la vérité pas toujours lumineuse... avec pour fil conducteur le protocole secret de la prophétie de Jean de Jérusalem et les secrets de la lande aux mirages, au coeur d'un territoire breton imprégné de mystères et d'énigmes heureusement jamais résolus.

 

Mon avis : 

Une écriture poétique, une description de ma Bretagne de façon si jolie.  J'ai beaucoup aimé la prophétie de Jean de Jérusalem en exergue de chaque chapitre, mais j'avoue que l'histoire au delà des personnages ne m'a pas beaucoup emballée. Peut être parce que trop ésotérique. Voila bien un univers qui m'est complètement clos. Il y a trop de mystères inexpliqués.

Cela dit, ce roman est vite lu, les phrases sont rythmées, les descriptions de la lande ont comme une démarche chaloupée, agréable.

 

Note : 3/5

Voir les commentaires

2011-12-04T17:05:00+01:00

Le vengeur des catacombes - P.J Lambert

Publié par McChipie

Le vengeur des catacombes - P.J Lambert

 

Le-vengeur-des-catacombes.jpg

 

  Quatrième de couverture : 

Des bas-fonds de Paris aux tréfonds de l'âme humaine ! Des catacombes aux procès de délinquants sexuels, un journaliste bon vivant s'invite dans les couloirs du " 36 ". Irrévérencieux et truculent, il aime bien la police quand elle est efficace, et certains de ses membres quand ils sont féminins. L'intrigue tire ici sa force des liens de respect et de connivence tissés entre policiers et journalistes. En dépit du ton badin, la bonne et la mauvaise conscience de la société finiront par remonter en surface.

 

 

 

Mon avis : 

Un bon roman policier qui pose de sérieuses questions sur la libération de criminels pédophiles, ou sexuels et de leur potentielles futures récidives.

J'ai aimé le côté journaliste, avec un ton léger lorsque les chapîtres le concernent.

Je ne me doutais pas de l'identité du coupable, même si je me demandais pourquoi ce personnage avait été mis en avant au début du roman, puis s'était effacé quasiment par rapport au personnage d'Amélie Boursin.

 

" Entre le courage et la stupidité, il n'y a souvent que l'espace de la réussite. "

                                                                                                                                                 P.J. Lambert

 

Note : 4,5/5 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog