Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-07-27T19:55:00+02:00

Un supplément d'âme et l'addition - Tonvoisin de la Garlée

Publié par McChipie

Un supplément d'âme et l'addition - Tonvoisin de la Garlée

http://ecx.images-amazon.com/images/I/419Y-W4QQuL._SL500_AA300_.jpg

 

 

Quatrième de couverture : 

Il y a des histoires qui vous touchent. Il y a des mots plus forts que des cyclones, plus puissants que les tempêtes. « Un supplément d'âme et l'addition ! » fait partie de celles-ci. Lorsque j'ai ouvert ce roman, j'ai senti toute l'émotion d'une âme profonde et surprenante. Si vous demandez à Tonvoisin de La Garlée de vous parler de son roman, il vous répondra simplement : « (...) un hasard, seulement quelques mots de vous, auront suffi. Je me suis endormi, je me suis réveillé différent dans un monde sans vous. Je me suis réveillé dans un enfer.... Un enfer dont vous ignorez tout ! » Un chef d'oeuvre à découvrir !

 

 

 

Mon avis : 

Le souffle coupé. Les phrases, les jeux de mot, la profondeur des mots qui hurlent la profondeur des maux.

Souffrir par amour, la déchéance, l'espoir. Tout y est décrit. Il ne faut pas oublier qu'un coeur brisé, ne se répare jamais totalement. Réparer un coeur brisé, c'est comme essayer de réparer un vase avec une glu pas forcément efficace. Le résultat ne sera jamais parfait.

Deux histoires qui se rejoignent même si le contexte est loin d'être le même sur le thème de l'amour inabouti!

 

Note : 4/5   

Voir les commentaires

2011-07-24T20:19:00+02:00

Dans la ville d'or et d'argent - Kenize Mourad

Publié par McChipie

Dans la ville d'or et d'argent - Kenize Mourad

danslaviedoretdargent.jpg

 

Quatrième de couverture:
1856. La Compagnie anglaise des Indes orientales, qui règne sans partage sur la majeure partie du pays, décide d'annexer Awadh, l'Etat indépendant le plus riche du nord des Indes, et d'exiler son souverain. La population se soulève : Hazrat Mahal, quatrième épouse du roi, prend la tête de l'insurrection, épaulée par le rajah Jai Lal, et avec l'aide des cipayes, ces soldats indiens de l'armée britannique ralliés à sa cause. Lucknow, la capitale du royaume d'Awadh, appelée la ville d'or et d'argent " pour sa splendeur et pour l'harmonie dans laquelle vivent ses communautés hindoue et musulmane, est le foyer de cette première guerre nationale. Peu à peu, l'embrasement se généralise. Deux années durant, la bégum Hazrat Mahal sera l'âme d'une révolte qui aboutira près d'un siècle plus tard, en 1948, à l'indépendance de l'Inde, sous la conduite de Gandhi. Vaste fresque historique sur fond de passion amoureuse entre Hazrat Mahal et Jai Lai, l'intrépide et insolent chef militaire, "Dans la ville d'or et d'argent" relate le destin d'une femme héroïque et méconnue, qui pourtant, la première, traça la voie de la libération des Indes. A l'aune de ces événements lointains, Kenizé Mourad s'interroge sur le droit que se donnent certains d'imposer leur vision du bonheur aux autres.
Mon avis :  
Un roman historique très bien écrit. Un peu parti pris, mais qui est réaliste sur la dureté de la guerre, sur les trahisons, les ambitions. Un roman qui m'a apprit beaucoup de choses sur la "fin" de la compagnie des indes. Je l'ai lu lentement, mais à chaque fois que je lisais le soir, je refermais avec regrets le roman, à cause de la fatigue, et de la pensée : Demain tu devras te lever tôt, tu vas être fatiguée.
Note : 4,5/5

Voir les commentaires

2011-07-24T20:19:00+02:00

Charly 9 - Jean Teulé

Publié par McChipie

Charly 9 - Jean Teulé

 

charly9.jpg

Quatrième de couverture:
Charles IX fut de tous nos rois de France l un des plus calamiteux.
A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l Europe entière. Abasourdi par l énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond.
Mon avis :  

Sanglant. Intéressant, passionnant, mais assombri par la couleur de l'hémoglobine qui semble tacher chaque page. Comment trier le vrai du faux, dans ce roman de Jean Teulé, j'ai presque envie d'ajouter, comme d'habitude. Mais on comprend qu'un roi empreint de bon fond, de bonté, n'a pas sa place, dans ce panier de crabe qu'est le pouvoir où chacun veut le trône.

 

 

Note : 3,5/5

Voir les commentaires

2011-07-24T20:19:00+02:00

Soirée Sushi - Agnès Abécassis

Publié par McChipie

Soirée Sushi - Agnès Abécassis

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41Vhyq7T7GL._SL500_AA300_.jpgQuatrième de couverture :  

Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de poisson presque vivant roulé dans du riz froid, peu calorique (en tout cas moins qu'une pizza), apprécié des femmes souhaitant se donner bonne conscience. Dédaigné des adolescents qui lui préfèrent le hamburger (plus facile à mâcher), et des hommes qui lui préfèrent n'importe quoi recouvert de fromage, le sushi est un plat raffiné qui prend toute sa saveur avec de la sauce solo... heu... soja. Traditionnellement, on définit par « soirée sushi » la réunion de trois copines fraîchement célibataires, qui ont autant d'angoisses à propos de leurs ados et de potins sur leur ex à partager qu'il y a de graines de sésame sur un california maki. Et en plus, tout cela ne fait pas grossir. (On l'a dit, ou pas ?)

Toujours dans sa veine de l’humour girly. De quoi buller positif. Marie Claire.

 

 

Mon avis : 
Après deux romans historiques angoissants, un peu d'humour est le bienvenu.
Mon seul regret est qu'au final il n'y a pas de fin.
J'ai particulièrement, en revanche, aimé le début, avec son champ lexical fruit et légume et le passage du début de soirée où les filles jalousent Rebecca qui est en couple. Ce passage est frappant de vérité!
Bon roman pour passer un bon moment!
Mon avis :  4/5

Voir les commentaires

2011-07-15T18:37:00+02:00

Comme un frère - Françoise Bourdin

Publié par McChipie

Comme un frère - Françoise Bourdin

commeunfrere.jpg

 

Quatrième de couverture :

Dans un village isolé du Jura, un nom fait peur : Nathan Desroches. Un colosse capable de soulever un tronc à mains nues, le seul à oser élever des chevaux dans cette région au climat hostile. Mais si la puissance de ce travailleur infatigable impressionne son entourage, sa maison effraie. Dans cette immense demeure où il élève seul ses deux frères depuis l'incendie qui a ravagé la ferme de leurs parents, Nathan a instauré un sinistre huis clos familial. À l'un, qu'il ne laisse jamais sortir, cet homme autoritaire réserve toute sa haine. C'est Justin, le cadet, simple d'esprit, à l'origine du sinistre qui les a rendus orphelins. À l'autre, Joachim, un enfant beau et fragile, Nathan donne tout son amour. Un amour aussi inhumain que lui, immense, exclusif et exigeant. Au point que les deux frères ne se quittent jamais. Aucune fille n'a pu les séparer, pas même l'épouse de Nathan, qui doit s'effacer... Jusqu'au jour où Joachim tombe amoureux. La tragédie, dès lors, est inévitable.

 

Mon avis :  Mal à l'aise, mais continuer à lire avec passion cette histoire morbide. Voilà mon état durant cette lecture. A chaque fois qu'un fait divers morbide arrive, ou il y a un crime familliale, on se demande tous, comment on peut en arriver là. Ben ici, c'est tout le cheminement inverse. On assiste impuissant à ce drâme familliale, et totalement indigne, dans ce huis clos. Passionnant et dérangeant! J'ai avalé ce roman. Je le recommance fortement.
Note : 4,5/5

Voir les commentaires

2011-07-15T18:30:00+02:00

Le mec de la tombe d'à coté - Karine Mazetti

Publié par McChipie

Le mec de la tombe d'à côté - Katarina Mazetti

lemecdelatombedacote.gif


 

Quatrième de couverture : 
Désirée vient régulièrement se recueillir sur la tombe de son mari. Benny, lui, vient fleurir la dernière demeure de sa mère. Elle est bibliothécaire et se nourrit de culture, lui est agriculteur, lit au maximum un livre par an et élève des vaches laitières... Un fossé plus grand qu’une tombe les sépare, mais ils vont finir par s’aimer..
Mon avis :  
Pas facile facile. Une rencontre choc entre deux âmes seules qui n'ont rien de compatibles entre elle. Mais la solitude leur est plus invivable que le reste. Alors ils vont tenter... Tenter quoi? Quelques nuits crapuleuses, car ça oui, ils s'entendent sur le plan physique mais c'est à peu près tout. Désirée est une jeune femme ambitieuse, qui aime son travail à la bibliothèque. Benny lui, est un "vieux garçon" de la campagne qui pense qu'une femme doit être au service de sa ferme.
Les postulats de départ sont bons, mais comme on sent que l'histoire ne peut aboutir, on a un peu de mal à apprécier la fin.
Note : 3/5

Voir les commentaires

2011-07-09T15:04:00+02:00

Le pays des grottes sacrées - Jean M. Auel

Publié par McChipie

Le pays des grottes sacrées - Jean M. Auel

lepaysdesgrottessacrees.jpg


 

Quatrième de couverture :

La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par une tribu Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l'Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures publié il y a maintenant trente ans. Ayla vient de mettre au monde une petite fille prénommée Jonayla, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la Neuvième Caverne, la choisit pour lui succéder un jour. Pour parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l'occasion pour l'apprentie Zelandoni de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens. Cette formation, jalonnée de rites de passage, n'a rien d'une promenade de santé, et Ayla devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d'épouse et les exigences de son apprentissage ? L'amour de Jondalar et d'Ayla résistera-t-il à tant d'épreuves ?

 

Mon avis :

Par où commencer? Je suis une inconditionnelle de cette saga. J'ai attendu cet ultime tome pendant 10 ans. Quand j'ai su qu'il était ENFIN en vente, je me suis hâtée pour l'acheter.

Mais, je suis mitigée! Pourquoi? Peut être à cause d'une fatigue latente, ou bien à cause de l'ennui que j'ai ressenti sur une bonne partie du roman. Au point de mettre un mois pour le lire.

La préhistoire est bien la scène où se déroule l'histoire.

Ce qui m'intéresse au dela des aspects historiques c'est l'histoire d'Ayla et de Jondalar.

Ce qui m'a ennuyé c'est le périple de la doniate. Toutes les grottes sacrées sont décrites. Et ici, il y a un bison et la des points, et la des mamouths.

Ce qui m' a paru... long long trop long. Passé les 300/400 premières pages, l'histoire se recentre sur le couple et la j'ai repris l'envie de lire.

Au final l'histoire m'a plu. Disons que c'est dommage.

 

Note : 3,5/5

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog