Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La dernière Leçon - Noëlle CHATELET

La dernière Leçon - Noëlle Chatelet
Seuil Edition  - 2005 - 171pages

  Quatrième de couverture :

 " Quelques jours à peine avant que tu nous quittes, nous avons été toutes deux prises d'un fou rire à propos d'un détail tellement prosaïque concernant ta mort. /.../ Ce jour-là, donc, comme chaque fois que nous avons ri ensemble de quelque chose qui aurait dû nous faire pleurer, je t'ai dit, redevenant sérieuse - C'est inouï ce qui est en train de se passer, maman. Incroyable ce que tu me fais faire. Le chemin... Le chemin que tu me fais parcourir... - Oui, c'est vrai, as-tu répondu, toute pensive. - Il faut... Il faudrait le raconter ! Que d'autres que moi... je crois que... je voudrais l'écrire... " Noëlle Châtelet aborde ici le douloureux sujet de la fin de vie: la mort volontaire de sa propre mère qui lui inspire ce récit initiatique d'une beauté puissante et lumineuse. Prix Renaudot des Lycéens, 2004


Mon avis : Un récit poignant. Noëlle chatelet raconte avec des mots justes le travail de deuil avec une mort annoncée. On ne sait pas quand elle aura lieu, mais on sait que c'est bientôt. Que c'est bientôt que ce proche va mettre un terme à sa vie. Comment se prépare t on? Y est on jamais vraiment préparés?
L'auteur décrit son cheminement personnel jusqu'à la mort de sa mère. Beaucoup d'émotion dans ce récit.
Je ne veux pas juger du geste de la mère de l'auteur qui est aussi celle de l'ancien premier ministre français Lionel Jospin, car ce n'est pas la le sujet. Reste que je ne sais pas si j'aurais pu y faire face comme l'auteur.

Note : 3/5

Voir les commentaires

Si je reste - Gayle FORMAN

     Si je reste - Gayle FORMAN

      Oh ! éditions  - 2009 - 220 pages

      Quatrième de couverture :

      Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis...Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. Si je reste est une merveilleuse histoire d'amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l'essentiel, à la place de l'amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s'habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies


Mon avis : 
Une jeune fille Mia, violoncelliste. Des parents branchés Punk. Un petit Ami rockeur. Un petit frère on ne peut plus adorable. Et puis, un accident. Sur une route enneigée. Papa et maman sont morts. Le petit frère mort. Et la voila, elle, Mia entre la vie et la mort avec un choix crucial a faire. Rester ou Mourrir? Des flash backs de sa vie, des moments à surveiller ce qui se passe dans l'hopital.  J'ai beaucoup aimé ce roman, car il n'est pas trash. On est pas dans cette histoire pour trouver un coupable à l'accident. On est pas la pour faire dans le morbide avec le détail médical. Non, on est la pour comprendre l'état d'esprit d'une adolescente, qui vit dans un monde ou elle se sent aimée, mais différente. Musicienne orientée classique au milieu de branchés de la guitare electrique. Une belle lecture, qui m'a mis les larmes aux yeux et sourire.

Petite citation amusante :
"Sa fourrure empestait la naphtaline, comme le vieux linge qu'on gardait dans une malle, et ton père a baptisé Glo Tatie-Pue-La-Malle"


Notation : 4,5/5

Voir les commentaires

La petite robe de Paul - Philippe GRIMBERT

  La petite robe de Paul - Philippe GRIMBERT

Editions Le livre de poche - 2001 - 155 pages

Quatrième de couverture :


Paul n’a jamais rien caché à sa femme. Un jour, il est irrésistiblement attiré par une petite robe blanche exposée dans la vitrine d’un magasin. L’irruption de ce vêtement d’enfant dans l’univers feutré d’un couple sans histoire va soudain produire des effets dévastateurs et réveiller de vieux démons. De quels secrets la petite robe blanche est-elle venue raviver la blessure?

Mon avis : 
Un roman facile à lire. Une histoire dérangeante... Celle d'un couple heureux, qui a vécu le fait de ne pouvoir avoir qu'un seul enfant. Et voila que le mari Paul tombe fasciné par une robe d'enfant blanche délicate. Elle le fascine au point qu'il se sent obligé de l'acheter, puis aussitôt, se demande ce qu'il va pouvoir dire, expliquer à Irène sa femme...
Ce roman multi voix, est narré tour à tour par Paul ou par Irène.
Un roman somme toute sublime.

Notation : 4/5

Voir les commentaires

Biographie de Jean Teulé

Jean Teulé (Saint-Lô, Manche, 26 février 1953) est un romancier français, qui a également pratiqué la bande dessinée, le cinéma et la télévision.

Biographie

Auteur de bande dessinée dans un premier temps, Jean Teulé a débuté à la télévision dans L'assiette anglaise de Bernard Rapp ou Nulle part ailleurs sur Canal+.

Homme de télévision, scénariste, comédien, cinéaste, il est avant tout écrivain. Ayant abandonné toute autre activité, il se consacre désormais à l’écriture. Il a publié, aux Éditions Julliard, Rainbow pour Rimbaud (1991), L'Œil de Pâques (1992), Ballade pour un père oublié (1995), Darling (1998) et Bord cadre (1999), Longues Peines, Les Lois de la gravité, Ô Verlaine ! (2004), Je, François Villon (2006), Le Magasin des suicides (2007). Finalement, en 2008, Le Montespan. Tous ses livres sont publiés en édition de poche aux éditions Pocket.

Il a également publié plusieurs bandes dessinées, fondées essentiellement sur des photos retouchées.

À la ville, Jean Teulé est le compagnon de l'actrice de cinéma Miou-Miou.

Œuvres

Bandes-Dessinées

  •     Bloody Mary, scénario de Jean Vautrin, Glénat, 1984
  •     Filles de nuit, Glénat, 1985
  •     Sita-Java, scénario de Gourio, Glénat, 1986
  •     Gens de France, Casterman, 1988
  •     Zazou !, Comixland, 1988
  •     Gens d'ailleurs, Casterman, 1993 (réédition des deux livres en un monovolume Gens de France et d'ailleurs par Ego comme X en 2005)
  •     Je voudrais me suicider mais j'ai pas le temps, (dessins de Florence Cestac), éd. Dargaud, 2009, biographie de Charlie Schlingo.
Littérature
  •     Rainbow pour Rimbaud, Julliard, 1991
  •     L'Œil de Pâques, Julliard, 1992
  •     Ballade pour un père oublié, Julliard, 1995
  •     Darling, Julliard, 1998
  •     Bord cadre, Julliard, 1999
  •     Longues Peines, Julliard, 2001)
  •     Les Lois de la gravité, Julliard, 2003
  •     Ô Verlaine !, Julliard, 2004
  •     Je, François Villon , Julliard, 2006)
  •     Le magasin des suicides, Julliard, 2007
  •     Le Montespan, Julliard, 2008, Pocket 2009. Grand Prix Palatine du roman historique, prix Maison de la Presse 2008.
  •     Mangez-le si vous voulez, Julliard, 2009
Filmographie
  •     1996 : Rainbow pour Rimbaud, scénario et réalisation
  •     1997 : Romaine, acteur
  •     2005 : Caché, acteur
  •     2007 : Darling, adaptation de son roman

Voir les commentaires

Balade pour un père oublié - Jean TEULE

  Balade pour un père oublié - Jean TEULE

Editions Pocket - 157 pages

Quatrième de couverture :


C'est l'histoire d'un garçon surprenant, l'allure insolite. C'est l'histoire d'un garçon qui vit connue on rêve : sitôt disparu, on ne s'en souvient plus. Et puis, un jour, le voilà papa ! Enveloppant bébé dans un vieux journal, il quitte la maternité sans en aviser ni la mère ni personne. L'enfant sous le coude, il part en cavale à la rencontre des femmes de sa vie. Les femmes connues, les femmes aimées, les femmes croisées : Carla, l'anonyme du jardin des Tuileries, Denise, le professeur d'arts plastiques, Héloïse, la petite amoureuse... Toutes le racontent, l'une après l'autre, cruelles, tendres ou drôles. Mais nulle ne le reconnaît. Dans ce road- movie insolite, les femmes sont des ports, des gares : éternelles mais amnésiques. Il faudra tout le miracle et le paradoxe de la paternité pour qu'un enfant, enfin, reconnaisse son père...

Mon avis : 
Roman découpée en petits chapitre qui décrivent tour à tour les souvenirs de différentes femmes qui ont parcouru la vie d'un drôle de type. Personne ne se souvient jamais de lui.
Drôle, cynique, et court, il se laisse déguster avec plaisir et délectation.

Notation : 4,5/5

Voir les commentaires

Le livre d'Hanna - Géraldine BROOKS

Le livre d'Hanna - Géraldine BROOKS

Editions Belfond - 2008 - 415 pages

Quatrième de couverture :


Envoûtant, foisonnant, un roman magistral, dont la construction éblouissante entremêle intrigue présente et échos du passé. Par la lauréate du prix Pulitzer 2006, une œuvre déjà culte outre-atlantique, portée par la modernité d'une voix inoubliable ; une énigme littéraire qui nous plonge au cœur des périodes les plus tragiques de l'histoire ; un vibrant plaidoyer en faveur de la tolérance et de la transmission.

1996. Quand Hanna, jeune Australienne, restauratrice passionnée de manuscrits anciens, apprend qu'on veut lui confier la célèbre Haggadah de Sarajevo, elle sent qu'il s'agit de la chance de sa vie. Plus à l'aise en compagnie des livres que de ses contemporains, elle part à la rencontre de ce précieux manuscrit hébreu, ressurgi des Balkans en ruine.
Au fil de minuscules indices, Hanna va peu à peu percer les secrets de ceux qui ont tenu entre leurs mains cet ouvrage sacré.
De la jeune adepte de la Kabbale qui le sauve de l'Inquisition espagnole, à l'intellectuel musulman qui le soustrait à la menace nazie, en passant par le censeur vénitien qui le fait échapper à l'autodafé, une odyssée flamboyante dont Hanna s'apprête à écrire une nouvelle page, qui va la mener de désillusions en découvertes, de reconstruction en amour naissant, sur les traces de sa propre histoire...

Mon avis :  Une belle histoire d'un livre de foi juif : la Haggada de Sarajevo. Ses sauvetages par des gens de fois et de culture différentes à des époques où les juifs étaient chassés, tués...
Joli roman, mais je ne reste en quelque sorte sur ma faim.

Notation : 3/5

Voir les commentaires

Les solitudes additionnées - Gaël CHATELAIN

LES SOLITUDES ADDITIONNEES - Gaël Chatelain




  Michel Lafon -  264 pages

Quatrième de couverture:


Isabelle, médecin célibataire de trente-trois ans, mène une vie tranquille, un peu désabusée. Chaque matin, elle prend le métro pour se rendre à son travail. Elle aime y observer les autres usagers, souvent les mêmes à la même heure : le gros moustachu, la rousse paumée, le cadre accroché à son Palm Pilot. Si proches dans la rame, si différents, si seuls... Un jour, le cadre qu'elle croyait guindé se lève et interpelle les passagers pour les alerter sur le sort de Gérard, un SDF qui depuis deux ans emprunte la même ligne qu'eux. Enfin un être humain, chaleureux, qui casse la monotonie ordinaire ! Isabelle ose l'aborder... Cela pourrait être une belle histoire d'amour. Mais l'ultramoderne solitude provoque parfois des dérives inattendues...

Mon appréciation

Livre poignant, car il décrit bien l'être humain. En quête de bonheur, en quête d'amour, en quête de soi.
Comment savoir si on est bon mari, bon père, bon salarié, si personne ne nous aide...
Un gros coup de coeur...

Notation : 5/5

Voir les commentaires