Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Si tu existes ailleurs - Thierry Cohen

Si tu existes ailleurs - Thierry Cohen

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51g3sLyQytL._SL500_AA300_.jpg

 

Quatrième de couverture :

" Tu vas mourir du cœur, en même temps que cinq autres personnes ". Telle est l'étrange phrase que prononce Anna, la nièce de Noam Beaumont, alors qu'ils jouent ensemble. Une phrase étrange dans la bouche d'une enfant de 3 ans. Terrible, incongrue et effrayante pour ce célibataire de 35 ans obnubilé par son travail, obsédé par la mort, sujet à des angoisses dont il ne sait si elles relèvent d'une crise de la quarantaine précoce ou du drame vécu lorsque lui-même était enfant. Dès lors, Noam est obsédé par une seule question : quand mourra-t-il ? Une psychologue aux méthodes singulières l'assure que les propos de sa nièce recèlent une vérité reposant sur une théorie connue : la prophétie des innocents. Selon cette approche mystique, les prophètes ont disparu car les forces qui gouvernent le monde ne trouvent plus d'êtres suffisamment purs pour porter leurs paroles ; seuls les enfants et les handicapés mentaux possèdent, parfois, ce don. Dès lors, une incroyable forme de course contre la montre s'ouvre devant Noam : trouver les cinq autres personnes programmées à disparaître en même temps que lui. Mais seule la découverte révélation du cinquième nom, à la fin de sa quête, indiquera le sens de la prophétie d'Anna.

 

Mon avis :

Une lecture mitigée. J'ai aimé l'envoûtement du sujet, moins l'explication ambigüe. J'ai aimé la féérie de la relation amoureuse qui lie Noam et Julia. J'ai quand même passé un bon moment à lire ce 4ème roman de Thierry Cohen.

 

Note : 3/5

Voir les commentaires

Trois petites histoires de jouets - Philippe Claudel

Trois petites histoires de jouets - Philippe Claudel

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41-2GnG0LAL._SL500_AA300_.jpg

 

Quatrième de couverture :

Trois histoires à la mémoire d'une industrie en voie de disparition, celle du jouet (région de Franche Comté). D’abord celle d’un riche industriel, M.Framottet, s’offrant comme jouet une des premières automobiles (dans les années 1900), ce qui va faire basculer sa vie entière. Puis, le tragique sort de Firmin, ouvrier tourneur, qui perdra ses mains d’artisan durant la Grande guerre. Enfin, celle de cet employé retrouvant son émouvante mémoire d’enfant orphelin grâce à un Pierrot découvert dans la vitrine d’un musée.

 

Mon avis :

Trois histoires complètement différentes, autant que distinctes. La première est moins touchante que les deux suivantes. Un coup de coeur pour la dernière : Pierrot Lunaire, touchante à souhait. Très agréable à lire.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

J'étais derrière toi - Nicolas Fargues

J'étais derrière toi - Nicolas Fargues

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41GIrjaaaHL._SL500_AA300_.jpg

 

Présentation de l'éditeur :

C'est dans la trentaine que la vie m'a sauté à la figure. J'ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu'il peut avec ce qu'il est. J'ai attendu la trentaine pour ne plus avoir à me demander à quoi cela pouvait bien ressembler, la souffrance et le souci, la trentaine pour me mettre, comme tout le monde, à la recherche du bonheur. Qu'est-ce qui s'est passé ? Je n'ai pas connu de guerre, ni la perte d'un proche, ni de maladie grave, rien. Rien qu'une banale histoire de séparation et de rencontre.

 

Mon avis :

L'histoire d'un homme sur le sentier très broussailleux, très épineux du bonheur. Comment un homme est divisé entre le bonheur accessible et la fidélité qu'il doit à sa famille, sa femme et ses enfants, malgré l'enfer qu'elle lui fait vivre. Ce roman écrit comme une confidence très familière qu'il a avec un lecteur.Il se lit facilement, rapidement, car on a envie de connaître la fin.Très bonne lecture.

 

Ma note : 4/5

Voir les commentaires

L'hermine était pourpre - Pierre Borromée

L'hermine était pourpre - Prix du quai des Orfèvres 2012 - Pierre Borromée

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51qRbdZZhUL._SL500_AA300_.jpg

Présentation de l'éditeur :

Quand la justice est plus disposée à ouvrir les parapluies que les portes de prisons...

Assumant le désordre des avocats, le Barreau est une confraternité 
Où les robes peuvent cacher les armes 
de la vengeance, 
Où l'hermine s'ensanglante...

Les "flics" et la basoche s'accorderont toujours sur la blanquette de madame George, payée en renseignements plutôt qu'en espèces. Plus savoureuse, plus précieuse encore pour les enquêteurs, la chance de croiser la meilleure dentre eux, petite fée exemplaire, maître ès générosité ! 

Vous aviez demandé la police ? La voici, souvent incomprise, parfois hésitante, ici décisive !

 

Mon avis :

Un roman qui se lit facilement. Mais je n'ai pas apprécié le dénouement, rien ne pouvait le prévoir. C'est plus une affaire judiciaire qu'un roman policier.

 

Note : 2/5

Voir les commentaires

7 ans après... - Guillaume Musso

7 ans après... - Guillaume Musso

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/511E7dnZ5YL._SL500_AA300_.jpg

 

Présentation de l'éditeur :

 

Un divorce les avait séparés…

… le danger va les réunir

 

Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian. Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy.

Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite. Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais.

 

 Des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne

Un thriller implacable brillamment construit

Un couple inoubliable pris dans un engrenage infernal


 « Une réunion de famille en forme de thriller, aussi haletante qu’originale. Guillaume Musso surprend jusqu’à la toute dernière page. »                              Jérôme Vermelin, Metro

 

Mon avis :

Un roman d'aventure, d'intrigue, mais avant tout d'amour. Comment deux parents séparés qui n'ont plus en commun que leurs deux jumeaux pourront faire face à leurs animosité pour sauver leur progéniture.

Un roman haletant qui ne fait pas dans le coté midinette - fleur bleue.

Un très bon moment de lecture

 

Note : 4,5/5

Voir les commentaires

La gifle - Christos Tsiolkas

La gifle - Christos Tsiolkas

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51NmiwxXnsL._SL500_AA300_.jpg

 

Résumé :

Lors d'un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien.

Un incident qui va créer une onde de choc parmi les invités et provoquer une série d'événements explosifs. Elle révèle aussi derrière les belles apparences, le racisme ordinaire, la drogue, l'alcool, la honte et une extrême solitude.

Tour à tour violent et bouleversant de tendresse, un très grand roman qui dresse, avec une formidable lucidité, le tableau d'un Occident en pleine confusion.

 

Mon avis :

Un fond d'histoire intéressant. Un enfant mal éduqué, une gifle donné à un enfant de 4 ans par un père voulant protéger son propre fils. Chacun se retrouve dans chaque camp, celui de ceux qui comprennent le fautif, celui de la mère de l'enfant giflé.

Cependant, ce roman est un pavé d'immoralité. Un ramassis de pages racontant comment les adolescents se droguent avec l'accord de leurs parents, comment les jeunes abusent de tout, un ramassis de pages qui content ces hommes qui mènent une double vie : la femme et les enfants, la maitresse et les enfants, un ramassis de pages qui content la violence sexuelle, du racisme ambiant, l'alcoolisme.

 

 

Note : 2/5

Voir les commentaires