Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La délicatesse - David FOENKINOS

  la-delicatesse.jpg La délicatesse - David FOENKINOS

 Edition Piment - 260 pages

 Quatrième de couverture :

 

Nathalie et François sont heureux, ils s'aiment et semblent avoir la vie devant eux... Mais, un jour, la belle mécanique s'enraye. François décède brutalement. Veuve éplorée, le coeur de Nathalie devient une forteresse où même les plus grands séducteurs vont se heurter. Sauf un: Markus, un collègue terne et maladroit, sans séduction apparente. Sur un malentendu, il obtient de la belle un baiser volé. Pour cet outsider de l'amour, c'est un signe du destin: il se lance à sa conquête... tout en délicatesse.

 
Avis d'Anna Gavalda
« Quelle merveille que ce grand petit livre ! Quelle finesse, quelle tendresse… Cette histoire donne envie d’aimer, d’être aimé(e), de tomber amoureux et d’être meilleur ! Vous le rangerez dans votre bibliothèque, mais vous vivrez avec lui pendant très longtemps... »
Avis de Franz-Olivier Giesbert
« De livre en livre, David Foenkinos est en train de s’imposer comme un écrivain de l’amour (et du chagrin d’amour). Il a un style qui n’est qu’à lui. Léger, profond, fantaisiste, malicieux, souvent loufoque, il nous raconte ici une histoire d’amour qui finira mal : l’aimé sera fauché par une voiture pendant son jogging. C’est sans doute l’écrivain le plus élégant de la nouvelle génération. Avec un goût prononcé pour les bonnes formules ou les notations du genre : “Il y a souvent une nette tendance à la nostalgie chez les Nathalie.” Foenkinossimo. »

Mon avis :
 Une histoire délicieuse, par le nombre de formules empreintes d'humour, de tournures de phrases qui donnent le sourire aux lèvres. Sans jamais tourner dans le mélo genre "Oh la pauvre nana qui a perdu l'homme de sa vie", on acquiert tout de même la fragilité de Nathalie. Tout ce qui est de la séduction qu'entreprend Markus, est empreint de ce courant délicat, maladroit.
Un roman ponctué de petit encart qui n'ont rien à voir avec l'histoire, c'est très original. Qui peut me dire ce que viennent faire les résultats de Ligue 1 entre deux chapitres? Voila pourquoi ce roman est appréciable comme une récréation, comme un carré de chocolat que s'on se permet.
Note : 4/5

Voir les commentaires

La Moïra - Tome 1 - La louve et l'enfant - Henri LOEVENBRUCK

  51XKW7H37DL._SS500_.jpg La Moïra - Tome 1 - La louve et l'enfant - Henri Loevenbruck

 Edition J'ai Lu - 350 pages

 Quatrième de couverture :

 

La Louve et l'enfant est le premier volet de La Moïra, une trilogie mêlant évasion et aventure. A mi-chemin entre Croc-Blanc et Le Seigneur des anneaux, ce livre raconte l'histoire de deux âmes solitaires, celle d'une jeune fille abandonnée des siens, et celle d'une louve rejetée par sa meute. " Aléa, une jeune orpheline de treize ans, hérite sans le vouloir d'un don étrange et unique qui va la plonger au cœur des conflits politiques et religieux de l'île de Gaelia. Est-elle devenue le Samildanach, annoncé par la légende comme le sauveur des peuples de l'île ? Fuyant sa ville natale, Aléa va devoir grandir seule et assumer une vie nouvelle. Elle va découvrir l'amour comme la haine, et elle devra faire face à de nouveaux ennemis : les soldats de la flamme, fanatiques religieux pour qui elle est devenue un danger, le conseil des druides, qui lui envient son pouvoir et de bien plus sombres rivaux encore. Dans l'ombre, tel le reflet d'un miroir, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune orpheline. Leur avenir est encore flou, mais une destinée unique attend la louve et l'enfant… "

 
Mon avis :
Une grande première pour moi. Je me suis essayé au fantastique. Un genre totalement nouveau pour moi! Alors il est vrai que j'ai eu du mal à entrer dedans. Mais j'ai persévéré et apres les 150 premières pages, je suis entrée finalement dans l'histoire. Au point de regretter que mon déménagement ne soit pas fini pour pouvoir lire le deuxième tome. Ca attendra donc un peu... malheureusement.
 
Note : 3,5/5

Voir les commentaires

Vacances dans le Gers

 

Vacances-Gers--61-.JPG           Cathédrale d'Auch

 

Vacances-Gers--72--copie-1.JPG       A l'intérieur de la Cathédrale

 

Vacances-Gers--88-.JPG      Chateau de Labardens

 

Vacances-Gers--97-.JPG      Paroisse de Saint Nicolas, à Nerac

 

Vacances-Gers--101-.JPG      Chateau Henri IV de Nérac

 

Vacances Gers (103)   Bon appétit!!

 

Vacances-Gers--148-.JPG    Chateau de Horgosse

 

Vacances-Gers--144-.JPG

 

Vacances-Gers--256-.JPG    Course landaise: Avant le saut de l'ange

 

Vacances-Gers--258-.JPG     Même course landaise, avec un écarteur.

Voir les commentaires

Chatons sur un toboggan

Voir les commentaires

La danse des paons - Sharon Maas

  La-danse-des-paons.jpg
 La danse des paons - Sharon Maas

 Edition J'ai lu - 497 pages

 Quatrième de couverture :
" Elle ne parvenait pas à détacher ses yeux de cet être humain miniature qui dormait paisiblement la tête posée sur l'oreiller (..). Ce fut un coup de foudre. Dès l'instant où elle posa les yeux sur elle, Rita aima sa sœur d'un amour total où se mêlaient de la vénération et un désir de protection ; un amour trop grand pour une enfant de dix ans. "
Rita, petite sauvageonne guyanaise, est le fruit d'un amour interdit entre un Indien et une métisse. Sa mère meurt alors qu'elle n'a que quelques mois et son père est un doux rêveur qui la laisse très souvent libre. Avec l'arrivée de Marilyne, sa belle-mère, la vie de Rita change radicalement. Celle-ci lui impose une règle de conduite très stricte et, par manque de savoir-faire, lui donne la responsabilité d'Isabelle, sa fille qui vient de naître. Une étrange relation va alors se dessiner entre les deux sueurs, faite de haine, de jalousie, d'admiration et d'envie... Voici une fable légère et réaliste sur la recherche du bonheur, un véritable voyage de l'enfance vers l'âge adulte.
Mon avis :

On s'attache à la petite Rita, on se rebelle contre elle quand elle se laisse marcher sur les pieds par sa soeur ou sa belle mère. On a envie de la secourir pour qu'elle puisse enfin s'épanouir. Certes elle n'est pas indienne à 100%, mais elle a un coeur en or, une âme sublime. Superbe roman comme je les aime. Il a su m'envouter!  
Note : 5/5

Voir les commentaires

La poudre des rois - Thierry Maugenest

41DbaIEXRFL._SL500_AA300_.jpgLa poudre des rois - Thierry Maugenest


 Edition Selection du livre - 101 pages

 Quatrième de couverture :

 

" Ils sont revenus ! Ils sont revenus pour se venger ! Ils sont là, tous les deux ! Ils sont revenus pour prendre ma vie... "
L'homme qui parle ainsi fuit seul sur son cheval. Il a quitté le royaume fascinant de Séville et se retourne sans cesse, sa cape noire au vent, agite dans le vide son épée à la lame recourbée, transpire, balbutie et finalement se met à geindre tandis que sa monture avance toujours plus loin dans la campagne d'Andalousie... Cet homme sera bientôt mort. Comme d'autres marchands, en ce milieu du XIIIe siècle pourtant marqué par les progrès de la médecine, il va être emporté par une fièvre étrange. Sorcellerie ? Malédiction ? Vengeance ? Le jeune Aguirre, proche du médecin du roi, va enquêter sur cette maladie sélective qui ne touche ni les femmes ni les enfants. Tout le ramènera, quinze années plus tôt, sur une nef marchande faisant route vers l'Orient...


Mon avis :

 

Voilà un roman court qui m'a surprise. Huit hommes, riches marchands à Séville au XIIIème siècle, sont tués par un mal inconnu provoqué par un meurtrier après qu'ils aient tué deux "hommes", 15 ans plus tôt. Histoire racontée en deux temps alternés : Heure des morts et époque des assassinats 15 ans auparavant. On se laisse duper et pour ma part je n'ai pas deviné la fin avant d'avoir lu l'explication!

 

 

  Note : 4/5

 

 

Voir les commentaires

L'inconnue de Saïgon - Paul Couturiau

L'inconnue de Saïgon - Paul Couturiau51Y1BD735NL._SL500_AA300_.jpg


 Edition Selection du livre - 164 pages

 Quatrième de couverture :

 

Au début des années 1950, à Paris, Maurice Chatrian est attiré par la une d'un quotidien. A Saigon, l'explosion d'une grenade a semé la désolation à la terrasse d'un café. Sur la photo qui illustre l'article, une jeune femme fixe l'objectif, les yeux hagards. C'est le coup de foudre. Pour elle, Chatrian va tout quitter, sans laisser d'adresse. Dans sa quête, il fera des rencontres suspectes, qui lui vaudront d'être pris pour un agent secret. Lui qui ne se sent pas concerné par le conflit indochinois jouera le jeu dans l'espoir de retrouver son " inconnue de Saigon ". Quand il la découvrira enfin, il s'apercevra qu'on ne peut impunément demeurer indifférent face à l'enfer. Un grand roman d'amour marqué par la découverte d'un pays et doublé d'une réflexion sur la guerre, où tous les coups sont permis et où les intérêts politiques des deux camps priment sur le respect d'un peuple.


Mon avis  :

 

Si les faits sont figés dès le début de l'histoire, à savoir Maurice a retrouvé son inconnue à Saïgon et y a laissé deux cadavres, la curiosité n'est apaisée qu'à la fin du roman parsemé de détails sur la vie vietnamienne au moment de la guerre contre la France. J'en suis ressortie conquise. 


 Note : 3,5/5

 

 

Voir les commentaires

Mal de mère - Stephanie Gertler

http://www.thebookhaven.net/files/drifting.gifMal de mère - Stéphanie Gertler


 Edition Selection du livre - 124 pages

 Quatrième de couverture :

 

Claire et son mari Eli tiennent une maison d'hôtes dans le Connecticut, à Drifting, une petite ville au bord de l'océan. Au début de la morte saison, ils voient arriver chez eux un homme mystérieux accompagné d'une petite fille. D'emblée, Claire est conquise par l'enfant et son père, malgré les réticences d'Eli à la voir s'impliquer dans la vie de ces étrangers.
 

 

  Mon avis :

 

Court roman où est décrite l'histoire d'une fillette aveugle et de son père. Leur histoire est trouble. Les éléments quoique devinables sont révélés au fur et à mesure comme une sauce que l'on délie sans enlever quoique ce soit à la qualité de l'histoire.
 

 

 Note : 3/5

 


Voir les commentaires

Peur Blanche - Ken Follett

  http://www.bab-ouarzazate.com/follett/blanche.jpg
 Peur Blanche - Ken Follett

 Edition Selection du livre - 198 pages

 Quatrième de couverture :

 

Toni Gallo, resposable de la sécurité du laboratoire pharmaceutique Oxenford, découvre le vol d'un échantillon de Madoba-2, un virus encore plus meutrier que celui d'Ebola. Elle décide d'en avertir son patron qui fête Noël en famille. Mais les malfrats ont sur elle une longueur d'avance. Qui sont les commanditaires? Quelles sont leurs intentions? Le seul atout de Toni dans sa course contre la montre, c'est le terrible blizzard qui paralyse le pays.

 
Mon avis :

 

 

Roman agréable. Intrigue sans surprise, mais les personnages sont attachants et on espère un bon dénouement qui est à la mesure de la qualité de l'histoire, c'est à dire sans surprise mais bonne!
Note : 3/5

Voir les commentaires