Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-03-12T18:46:38+01:00

Je veux vivre - Jenny Downham

Publié par McChipie
Je veux vivre - Jenny Downham

Tessa vient d'avoir seize ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d'une leucémie. Partagée entre la révolte et l'angoisse, l'injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité... Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !

Mon avis :

Une entrée assez rude en matière. Entre la perte de sa pureté, et le oui à tout, sous l'influence de Zoey... On a du mal a comprendre, à ne pas avoir envie de baffer les deux adolescentes, puis on entre dans le roman, petit à petit, et là, le vrai piège de la passion littéraire nous envahie, et telle une bête sournoise, on est pris au piège.
On est ému par le combat de Tessa, on est ému par son évolution, on comprend ses coups de gueule, ses coups de mous, son épuisement. On est conquis par le personnage d'Adam, on apprend à apprécier Zoey, qu'on avait mal jugé de prime abord.
Le roman est émouvant et la fin triste sans tomber dans le mélo mélo mélo qui fait pleurer.

Note : 4/5


Je veux vivre - Jenny Downham

Voir les commentaires

2016-03-12T18:46:13+01:00

Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups - Jack Douglas

Publié par McChipie
Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups - Jack Douglas

Pater familias comblé, par sa charmante épouse japonaise, Reiko, ses deux fistons en bas âge, Bobby et Timothy, son puma de cent kilos, Pussycat, et bientôt ses magnifiques loups, le comique Jack Douglas s’en va vivre avec sa « petite famille », en ce début des années 1970, dans un chalet isolé au fin fond de la forêt canadienne. Sa mission : réapprendre l’autonomie à ses loups, nés en captivité, afin de leur rendre la liberté.
Tel un Woody Allen propulsé sans filet dans l’univers de Croc-Blanc, Jack voit alors débarquer, attirés par l’appel de la forêt, la bande de poivrots au grand cœur de l’association écologique qu’il a lui-même fondée : un couple d’antiquaires gays, un ivrogne fou du volant, ou encore un docteur zoologue et coureur de jupons... L’expérience collective dégénère vite en aventure rocambolesque et survivaliste – une aventure où il sera question de sexe (et de zoophilie), de cuisine (et de cannibalisme), et bien sûr de l’élevage des loups !

Mon avis :

Merci à Babelio par le biais de l'opération Masse critique de m'avoir fait découvrir ce roman romancé autobiographique.
J'ai pu profiter de pas mal de fous rires, surtout avec l'histoire de la souris. J'en ris encore en y pensant.
Merci.
Sinon, bon, ben j'ai été un peu déçue de la bande d'abrutis qui faisait l'intégralité de l'association écologique. Une belle bande de pochtrons, de marginaux, qui passent leur temps a pleurnicher. Au moins Jack Douglas agissait, lui!
Enfin bref, une bonne découverte, même si j'aurais bien étripé les personnages de cet ouvrage.

Note : 3/5
Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et comment élever des loups - Jack Douglas

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog