Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #2012 lectures catégorie

2012-12-13T09:44:00+01:00

La vallée des disparus - Bente Porr

Publié par McChipie

La vallée des disparus - Bente Porr

 

 

http://www.franceloisirs.com/assets/ctx/franceloisirsV4-1/display/000/109/078/1090781.jpg

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Trois amis tombent en panne sur une route provençale et se retrouvent coincés dans un petit village isolé. L’un d’eux, Curt, fait une inquiétante découverte : au pied du village se trouve une étrange vallée où, dit-on, ceux qui s’y sont aventurés n’en sont jamais revenus. Or, un touriste parti sur les lieux a disparu... Quel terrible secret cache cet endroit sinistre ? Curt décide d’enquêter. 

 

 

Mon avis :

Une histoire avec des personnages bien campés. Tellement bien décrits, qu'on est obligé de détester Hans, de plaindre Fee et maudire la naïveté de Curt, voire même son idiotie. Des personnages somme toute manichéens. Mais cela contribue a l'intrigue. J'ai adoré le dénouement. C'est une surprise. On n'obtient pas la clé de l'énigme des disparus de la vallée, mais on peut laisser son esprit vagabonder et imaginer les explications.


Une histoire surprenante, un superbe premier roman!

 

Note  : 4.5/5


Voir les commentaires

2012-11-11T11:30:00+01:00

Allumer le chat - Barbara Constantine

Publié par McChipie

 

Allumer le chat - Barbara Constantine

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/31kI1n7HdIL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :

« Il se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poings sur les hanches. Il hume l’air. La nuit s’annonce douce et tranquille. Mais d’un coup, ses sourcils se froncent, une ombre passe, et sans se retourner…  

– Passe-moi le fusil, j’vais allumer le chat ! Il n’a pas bu pourtant, juste quelques verres de rouge au dîner, autant dire rien.  

– Et pourquoi tu veux l’allumer, dis ?  

– Quand il me regarde, j’ai l’impression qu’il se fout de ma gueule. Alors, là, j’en ai marre… Je vais lui régler son compte à ce salopard ! » 

 

« Bonne nouvelle ! Les Deschiens ont fait un enfant à Queneau et le chat se porte bien. Allumer le chat, c’est un feu d’artifices. »                                                                                Daniel Picouly

 

 

 

Mon avis :

Encore un roman sur la thématique de la relation enfants, personnes agées, fissures familiales à combler. Un début qui commence vraiment mal, mais qui finit bien. J'ai moins aimé ce roman que les autres romans de Barbara Constantine que j'ai lu. Peut être que celui est le premier et que son style d'écriture s'est amélioré. En tout cas, il se lit très facilement. On a parfois l'impression d'être dans un monde de la quatrième dimension : entre les recettes de paté de rat, et le livre de photocopies de cadavres...

 

Note :  2.5/5

Voir les commentaires

2012-11-06T18:58:00+01:00

La route d'émeraude - P.J. Lambert

Publié par McChipie

 

La route d'émeraude - P.J. Lambert

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51TRFq1jgBL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :

Paris, 1457. Jacques Coeur meurt sous la torture, sans révéler à ses bourreaux ce qu'ils cherchaient : les secrets de la table d'émeraude, un mystérieux texte alchimique qui donnerait la formule de la vie éternelle.
Massif central, 2010. Un cadavre éviscéré gît au pied d'un calvaire. C'est Hubert Delpont, l'homme que devait rencontrer Maxime Langelot, voleur-receleur d'objets d'art, pour une nouvelle affaire. Maxime vient de perdre un client, mais surtout, de mettre le pied dans un engrenage infernal... A peine rencontre-t-il la nièce du défunt que des tueurs professionnels se lancent à leurs trousses. Quelle mission Delpont voulait-il lui confier ? Quels secrets la jeune femme lui cache-t-elle sur sa famille ? Et qui sont ces machines à tuer prêtes à tout pour la retrouver ?
Avec l'aide de Delphine, ex-flic reconvertie à ses côtés, et de son oncle et associé, ancien capitaine de la Légion étrangère, Maxime va se lancer sur les traces de la table d'émeraude et se retrouver mêlé à un combat sans merci entre ceux qui veulent percer l'énigme et ceux prêts à tout pour la préserver. Une route périlleuse où tous les coups sont permis...

«L'écriture de P. J. Lambert est si subtile que le suspens se dénoue là où l'on s'y attend le moins.»

 

Mon avis :

Une histoire passionnante, qui nous plonge encore une fois au cœur d’une fanatique intrigue. Une bonne alternance entre l’histoire vécue par Maxime, par Roland, par Arzan, et quelques chapitre relatant l’histoire d’un élément de l’académie.

Pour comprendre de quoi il retourne, il faut être patient, mais au final on s’y retrouve.

J’ai tout de même une critique. Je trouve que l’auteur a été trop rapide, sur les enlèvements, et sur le dénouement final. C’est rare que je trouve quelque chose à redire sur l’écriture de cet auteur que j’aime beaucoup. Un passage plus long pour expliquer le comment du pourquoi et surtout le comment qu’on les a libéré n’aurait pas été superflu.

 

Un bon roman, tout de même.

 

Mon avis :  3/5

Voir les commentaires

2012-10-22T18:37:00+02:00

Le premier oublié - Cyril Massarotto

Publié par McChipie

Le premier oublié - Cyril Massarotto

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/411LgytxKSL._SL500_AA300_.jpg

 

Quatrième de couverture :

Le cinquième roman de Cyril Massarotto, tout en pudeur, nous emporte avec humour et délicatesse aux frontières de la mémoire, des souvenirs et de l amour filial.

Depuis quelques mois déjà, Madeleine oublie. Oh, des petites choses, rien de bien inquiétant. Jusqu au jour où elle s aperçoit qu elle a oublié le nom de son mari. C est Thomas, son fils, qui lui apprend que son époux est mort, il y a près d un an.
Le diagnostic tombe : sa mère est atteinte d Alzheimer.

Entre tendresse et amertume, Le Premier Oublié est un roman à deux voix, celles d une mère et de son fils, confrontés à l implacable avancée de la terrible maladie.

 

 

Mon avis :

Un roman à deux voix, en décalage de trois ans. Une humanité de toute splendeur se dégage de ce roman. On comprend la difficulté dûe à la maladie. Pour les proches mais aussi pour le malade. Quelle douleur d'être le premier fils oublié de sa mère!

 

Note : 4.5/5

Voir les commentaires

2012-09-28T20:32:00+02:00

Sans laisser d’adresse – Harlan Coben

Publié par McChipie

Sans laisser d’adresse – Harlan Coben   

 

 http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/9/2/8/9782266210829.gif

 

Quatrième de couverture :

Retrouver, après sept ans de séparation, une femme sublime à Paris. Un programme a priori réjouissant. Sauf quand l'amant s'appelle Myron Bolitar, agent sportif : sur place, les ennuis ne tardent pas à arriver. Son amie Terese est mêlée à un meurtre. Sur la scène du crime, du sang, beaucoup de sang : celui de la victime mais aussi celui de la propre fille de Terese... morte dans un accident des années auparavant.

 

Mon avis :

Une intrigue prenante et passionnante. Le dénouement m’a laissé pensive. Le sujet n’est pas sans rappeler le sujet du film : Ces garçons qui venaient du Brésil, même si cela se passe à un autre niveau. En tout cas, c’est crédible, bien ficelé, avec un Myron Bolitar beaucoup plus humain et sensible que dans les autres romans. Cela donne à réfléchir sur les dangers des manipulations génétiques. Très bonne lecture que je recommande vivement !

 

Ma note :4.5/5

Voir les commentaires

2012-09-13T13:44:00+02:00

Sous un ciel de marbre - John Shors

Publié par McChipie

Sous un ciel de marbre - John Shors

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51io1pOR5NL._SL500_AA300_.jpg

 

Quatrième de couverture :

En 1632, Shah Jahan, empereur des Indes, rendu fou de chagrin par la mort en couches de son épouse adorée, Mumtaz Mahal, ordonne la construction d'un gigantesque mausolée en témoignage de son amour : le Taj Mahal. La fille du couple impérial, la princesse Jahanara, est chargée d'assister l'architecte Ustad Isa dans sa tâche. Commencent alors pour la jeune femme des années exaltantes, tandis que sous ses yeux s'élève un monument en marbre ciselé, éblouissant, incrusté de pierres précieuses ; des années dangereuses dans un empire ensanglanté par les luttes fratricides entre héritiers du trône ; des années de passion secrète, aussi. À travers son destin extraordinaire à l'ombre du Taj Mahal, la princesse Jahanara nous entraîne dans une envoûtante fresque orientale peuplée de palais opulents, de harems décadents, où s'épanouissent intrigues de cour et liaisonhttp://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c8/Taj_Mahal_in_March_2004.jpg/728px-Taj_Mahal_in_March_2004.jpg interdites.

 

 

 

Mon avis :

Un roman envoûtant. La magie orientale de la vie à la cour impériale de l'Hindouistan, racontée par la princesse Jahanara, fille de l'empereur, mais surtout fruit de l'amour qui liait ses parents opère dès la première page. Les joirs, les douleurs, les trahisons, les deuils sont omniprésents dans ce roman, qui raconte le Taj Mahal, et la conquête du pouvoir. Quelle est la part de vérité dans ce roman, je ne sais pas. Mais une chose est sûre et certaine, on referme cet ouvrage avec l'envie d'aller voir le Taj Mahal.  Ce roman a quelque chose de majestueux, malgré toutes les histoires terribles qu'il conte! Sublime moment de lecture!

 

Note : 5/5

Voir les commentaires

2012-08-23T19:53:00+02:00

Les murmures du tombeau - Patrick Jerome LAMBERT

Publié par McChipie

 

Les murmures du tombeau - Patrick Jerome LAMBERT

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51XPiTaN8jL._SS500_.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Août 1209, dans le Languedoc : une femme se dirige vers les Pyrénées. Elle se retrouve bloquée à Béziers alors que les croisés assiègent la ville. Lors du massacre qui s'ensuit, blessée, elle s'échappe de la cité martyre et se réfugie dans une grotte pour mourir après y avoir dissimulé ce qu'elle transportait sous sa robe. Paris aujourd'hui : un oncle disparu, un mai tué, un appartement sens dessus dessous, une fliquette à ses trousses... S'il ne sait pas encore à qui il a affaire, Maxime Langelot va vite saisir l'essentiel : ses ennemis ne sont ni des tendres ni des débutants. Mais que lui veulent-ils exactement ? Comment notre jeune cambrioleur pourrait-il imaginer qu'il se trouve au coeur d'un conflit religieux remontant aux premiers siècles de notre ère ? Et comment pourrait-il se douter qu'un livre poussiéreux puisse générer violence et morts en série ? De trahisons en revirements de situations, Maxime Langelot n'est pas au bout de ses peines... Et si l'amour pouvait malgré tout pointer son nez en cours de route ?

 

Mon avis :

Une histoire bien captivante. Ne reste qu'à espérer que de telles personnes n'existent pas, même si il s'agit certainement là d'un voeu pieu. J'ai découvert dans ce roman le deuxième personnage fétiche de P.J. Lambert, à savoir Maxime Langelot. Et quel personnage! La troupe de Maxime est attachante, même si ce ne sont pas des enfants de choeur.

Une question me taraude cependant : Pourquoi cet auteur aime tant torturer ses protagonistes qui sont si attachants.

Bref, une très bonne lecture.

 

Note : 4,5/5

Voir les commentaires

2012-08-23T19:51:00+02:00

Si c'était à refaire - Marc LEVY

Publié par McChipie

 

Si c'était à refaire - Marc LEVY

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51Bu0HS7GoL._SL500_AA300_.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.
Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l’Hudson River quand il est soudainement agressé. Une douleur fulgurante lui transperce le dos, il s’effondre dans une mare de sang.
Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.
À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le destin.
De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre, entre suspense et passion, jusqu’au dénouement… à couper le souffle.

 

Mon avis :

Une histoire prenante, même si totalement fantaisiste. Les personnages sont intéressants. Les protagonistes n’ont pas toujours le bon rôle, ne sont pas des chevaliers blancs plus forts que tout. Voilà un bon point. Cependant, j’ai un reproche à faire. Dans ce roman, on donne la parole à des villageois argentins. Et si on les écoute, ils parlent comme des personnes hautement instruites. Il me semble qu’il aurait été préférable que ces discours soient moins tranchés, et un peu plus floutés.

En tout cas, roman divertissant qui se lit facilement.

 

Note : 3,5/5

Voir les commentaires

2012-08-05T12:51:00+02:00

Les vestiges de l'aube - David S. Khara

Publié par McChipie

Les vestiges de l'aube - David S. Khara

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/517HrQi8K-L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Depuis les attentats du 11 septembre, Barry Donovan est dévoré par le désespoir. Et ce n'est pas son métier de flic, dans un New York accablé par la criminalité, qui lui remonte le moral.
Son seul réconfort : les conversations virtuelles qu'il entretient chaque soir avec un certain Werner Von Lowinsky, aristocrate cultivé et apaisant. Peu à peu, sans s'être jamais rencontrés, ils deviennent amis, se confiant leurs préoccupations les plus secrètes, échangeant sur les sujets les plus intimes.
Mais Barry ignore encore que Werner n'est pas un homme comme les autres…
Des collines de Virginie au coeur de Manhattan, de la guerre de Sécession au XXIe siècle, des flics aux vampires, David S. Khara prouve ici qu'il a trouvé sa voie.

 

Mon avis :

Voilà le premier roman de David S. Khara que je lis, et avec un grand plaisir. J'ai vraiment adoré. L'agencement des chapîtres au début mène à la confusion la plus totale. Superbe roman!!!

 

Ma note: 4,5/5

Voir les commentaires

2012-08-05T12:45:00+02:00

Apokalypse - P.J. Lambert

Publié par McChipie

Apokalypse - P.J. Lambert

 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41S0MIyDqEL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Qu'un laboratoire veuille en racheter un autre est dans l'ordre des choses. Mais pourquoi payer un prix si élevé ? Et surtout, pourquoi les actionnaires opposés à ce rachat meurent-ils brutalement ? David Meyer, le journaliste bon-vivant spécialisé en matière criminelle croyait avoir tout vu. Or cette affaire se révèlera rapidement être la pire de toutes. Entre tueurs psychopathes, secte apocalyptique, OGM et poupées russes, il se retrouvera en effet confronté à une énigme impitoyable et mortelle, dont l'enjeu n'est autre que la vie de tous ceux qui lui sont chers !

 

Mon avis :

Comme d'habitude, une enquête à la David Meyer que j'aime! Une enquête compliquée tant le nombre de personnes et de lieux est important. J'ai tout de même ressenti une gêne sur la fin, un peu trop rêve bleu et impensable. Bravo Monsieur Lambert !

 

Ma note : 4/5

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog