Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #2009 lectures catégorie

2009-12-29T09:40:00+01:00

Les liaisons presque dangereuses - Luc DOYELLE

Publié par McChipie

couvliaisons.jpg Les liaisons presque dangereuses - Luc Doyelle

Editions les Nouveaux Auteurs - 2007 - 237 pages

Quatrième de couverture :

- Description

« Indispensable pour s'évader de notre quotidien, les événements les plus banals sont revus avec dérision et humour. Après cette lecture nous sommes « boostés » pour endurer nos journées de labeur avant de retrouver notre chère famille !! » Coup de coeur ! , note 10/10 --laeticiaG, 34 ans, juriste

- Description

julieL, 27 ans, chargée de communication « Un roman léger qui peut se lire d'un seul trait avec 2 bons petits suspens en prime... » Note : 8/10 zeljkaL, 29 ans , agent administratif « Le narrateur raconte une tranche de vie (enfin 3), c'est documenté et agréable à lire. L'humour y est présent au travers des jeux de mots. » Note : 7 :10 --julieL et zeljkaL

Mon avis  Une vie de couple harmonieuse et heureuse, un job la nuit, un job le jour. Deux enfants. Luc a tout pour être heureux. Ce roman découpé en chapitres relatant le passé de Luc, son enfance, la fac, l'armée et d'autres sa vie actuelle avec ses sentiments, celui d'avoir retrouvé une amie d'enfance, et une intrigue. Mais qu'est ce que c'est que cette histoire de Monsieur Propre?
Une lecture agréable avec beaucoup d'humour. J'ai beaucoup ri sur les passages avec les téléprospecteurs . Je suis conquise par ce roman.

Ma note :  4/5

Voir les commentaires

2009-12-21T15:06:00+01:00

Cent pages blanches - Cyril MASSAROTTO

Publié par McChipie

51W4-lXT1wL._SL500_AA240_.jpg     Cent pages blanches - Cyril Massarotto
      
XO Editions
  - 2009 - 300 pages

Quatrième de couverture :

" Ce carnet, c'est ton héritage. Tes sœurs auront le reste, mais crois-moi, je te lègue le plus précieux de mes biens, et tout l'argent du monde ne le remplacerait pas. Souviens-toi de moi. " Quel choc pour ce jeune homme lors de l'ouverture du testament de son grand-père bien-aimé : il ne lui a rien laissé. Rien à part un vieux carnet au cuir râpé, avec une centaine de feuilles vierges. Cent pages blanches en héritage... Et une ultime lettre où le grand-père lui apprend que ce carnet est le plus grand trésor dont on puisse rêver. Son grand-père était-il devenu fou ? Très vite, le jeune homme va découvrir le secret du carnet, un pouvoir mystérieux qui va bouleverser sa vie bien rangée et y faire entrer la folie, la gaieté et l'amour. Après le succès de son premier roman, Dieu est un pote à moi, 35 000 exemplaires en France, traduit dans 14 langues, un nouveau roman subtil, drôle et plein d'émotion.

Mon avis : Une jolie histoire où priment le meilleur des sentiments humains : l'amour, l'amitié, la confiance, la complicité. Que feriez vous s'il vous était possible de revivre 100 souvenirs, pas seulement comme quand on s'en souvient, mais avec les sensations de chaleur, les gouts, les sentiments que l'on éprouve? n'est ce pas une aventure formidable? Il ne faut néanmoins pas en oublier de vivre et de penser aux gens qui nous aiment.  Un roman que j'ai avalé dès que j'en ai eu l'occasion. Un second roman de Cyril Massarotto, une réussite formidable comme pour le premier roman : "Dieu est un pote à moi". Vivement le prochain roman que je me régale.

Mon avis : 4,5/5

Voir les commentaires

2009-12-17T07:56:00+01:00

Les lois de la gravité - Jean TEULE

Publié par McChipie

     Les lois de la gravité - Jean Teulé

        Pocket  - 2003 - 139 pages

      Quatrième de couverture :

"Il y a quelques années, la police est venue à mon domicile pour enquêter sur la mort de mon mari. Ils en ont conclu à un suicide. Eh bien, ce n'est pas vrai. C'est moi qui l'ai poussé du onzième étage".
Une femme pénètre en pleine nuit dans un bureau de police pour confesser le meurtre de son mari. Dix ans jour pour jour après cet homicide déguisé en accident – c'est-à-dire la veille précisément où du point de vue juridique il y a prescription – cette femme, mariée à un homme alcoolique, dépressif et violent qui la battait et battait ses enfants, dévorée de culpabilité et de remords, vient se livrer spontanément. S'engage avec le fonctionnaire de police qui la reçoit et qui l'écoute un échange où les deux êtres, l'homme et la femme, se livrent à une confession intime.
Armé d'un tel scénario Eric-Emmanuel Schmitt aurait fait une longue dissertation rhétorique dialoguée sur la question morale de la valeur du crime. Le propos et le talent de Jean Teulé est tout autre. Entre la femme qui s'accuse et le flic qui récuse, l'auteur parvient à faire surgir toute l'humanité du drame. En arrière-plan de ce magnifique petit roman, on voit poindre par petites touches ("Il est, monsieur, des amours sans douceur", "Je vole des roses dans la ville d'à côté où j'habite"), la détresse de vies sociales brisées. Teulé touche juste quand il fait sonner sobrement ces "mots des pauvres gens", comme disait Léo Ferré, qui sont les seules armes des anonymes de l'existence. Et signe un roman certainement plus engagé et profond qu'il n'y paraît. --Denis Gombert

Mon avis :
Troisième roman de Jean Teulé que j'ai lu. Je suis tristement déçue. Je n'ai pas perçu l'humour grinçant que j'aime.
Ca part surtout bien en vrille. Un flic limite, limite. Une femme perdue et tétue.
Une fin "bof".

Je ne renonce pourtant pas à lire les autres ouvrages de Jean Teulé. Pourtant ce roman, je ne le conseille pas.

Note : 2/5

Voir les commentaires

2009-12-15T22:22:00+01:00

Fleur de Neige - Lisa SEE

Publié par McChipie

     Fleur de Neige - Lisa SEE
      
J'ai lu
  - 2007 - 377 pages

Quatrième de couverture :

Dans la Chine du XIXe siècle, le destin de deux jeunes filles est lié à tout jamais. Fleur de Lis, fille de paysans, et Fleur de Neige, d'origine aristocratique, sont nées la même année, le même jour, à la même heure. Tous les signes concordent : elles seront laotong, âmes sœurs pour l'éternité. Les deux fillettes grandissent, mais si leur amour ne cesse de croître, la vie s'acharne à les séparer. Alors que la famille de Fleur de Neige tombe en disgrâce et que la jeune fille contracte le mariage le plus infamant qui soit, Fleur de Lis, par son union, acquiert reconnaissance et prospérité. L'amitié sacrée des deux femmes survivra-t-elle au fossé que le destin a creusé entre elles ?


Mon avis : Que dire, que dire? Tout d'abord, j'ai tout simplement dévoré ce roman. La vie des femmes y est si bien décrite. Il est évident que le bandage des pieds de ces femmes, est un passage aussi important que douloureux. Personne ne peut y rester insensible. Cependant, ce qui m'a également marqué, c'est les rituels du mariage. Les étapes du mariage de Fleur de Lys. Les traditions des Laotongs, comme des soeurs adoptives m'a beaucoup touché. Le Nu Shu également. Je vais rester marquée par ce roman divin.

Note : 5/5

Voir les commentaires

2009-12-02T10:05:00+01:00

Mal de Pierre - Milena AGUS

Publié par McChipie

Mal de Pierre - Milena AGUS
Edition LIANA LEVI  - 2006 - 124 pages

  Quatrième de couverture :

 
Au centre, l'héroïne: jeune Sarde étrange "aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses". Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... A l'arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d'une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l'empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l'héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu'un, aussi proche soit-il... Milena Agus dit de sa famille qu'ils sont " sardes depuis le paléolithique ". Et c'est en Sardaigne que l'auteur de Mal de pierres a résolument choisi de vivre, d'enseigner et de situer son récit. Déjà remarquée par la presse italienne pour son premier roman, Milena Agus confirme ici son exceptionnel talent et sa liberté de ton.


Mon avis : 
Je n'arrive pas a dire si j'ai aimé ou non. Je suis mitigée. J'ai aimé la cadence du texte, les petites expressions sardes qui ponctuent la lecture. J'ai aimé les descriptions. J'ai aimé la fin. Mais j'avoue que j'ai un petit je ne sais quoi qui m'empêchent d'apprécier le roman. Peut être est ce que finalement je ne tire pas une histoire inoubliable du roman, que je n'y ai pas trouvé de but.


Note : 2.5/5

Voir les commentaires

2009-11-27T07:14:00+01:00

La dernière Leçon - Noëlle CHATELET

Publié par McChipie

La dernière Leçon - Noëlle Chatelet
Seuil Edition  - 2005 - 171pages

  Quatrième de couverture :

 " Quelques jours à peine avant que tu nous quittes, nous avons été toutes deux prises d'un fou rire à propos d'un détail tellement prosaïque concernant ta mort. /.../ Ce jour-là, donc, comme chaque fois que nous avons ri ensemble de quelque chose qui aurait dû nous faire pleurer, je t'ai dit, redevenant sérieuse - C'est inouï ce qui est en train de se passer, maman. Incroyable ce que tu me fais faire. Le chemin... Le chemin que tu me fais parcourir... - Oui, c'est vrai, as-tu répondu, toute pensive. - Il faut... Il faudrait le raconter ! Que d'autres que moi... je crois que... je voudrais l'écrire... " Noëlle Châtelet aborde ici le douloureux sujet de la fin de vie: la mort volontaire de sa propre mère qui lui inspire ce récit initiatique d'une beauté puissante et lumineuse. Prix Renaudot des Lycéens, 2004


Mon avis : Un récit poignant. Noëlle chatelet raconte avec des mots justes le travail de deuil avec une mort annoncée. On ne sait pas quand elle aura lieu, mais on sait que c'est bientôt. Que c'est bientôt que ce proche va mettre un terme à sa vie. Comment se prépare t on? Y est on jamais vraiment préparés?
L'auteur décrit son cheminement personnel jusqu'à la mort de sa mère. Beaucoup d'émotion dans ce récit.
Je ne veux pas juger du geste de la mère de l'auteur qui est aussi celle de l'ancien premier ministre français Lionel Jospin, car ce n'est pas la le sujet. Reste que je ne sais pas si j'aurais pu y faire face comme l'auteur.

Note : 3/5

Voir les commentaires

2009-11-23T07:56:00+01:00

Si je reste - Gayle FORMAN

Publié par McChipie

     Si je reste - Gayle FORMAN

      Oh ! éditions  - 2009 - 220 pages

      Quatrième de couverture :

      Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie. Et puis...Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes : d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. Si je reste est une merveilleuse histoire d'amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l'essentiel, à la place de l'amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s'habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies


Mon avis : 
Une jeune fille Mia, violoncelliste. Des parents branchés Punk. Un petit Ami rockeur. Un petit frère on ne peut plus adorable. Et puis, un accident. Sur une route enneigée. Papa et maman sont morts. Le petit frère mort. Et la voila, elle, Mia entre la vie et la mort avec un choix crucial a faire. Rester ou Mourrir? Des flash backs de sa vie, des moments à surveiller ce qui se passe dans l'hopital.  J'ai beaucoup aimé ce roman, car il n'est pas trash. On est pas dans cette histoire pour trouver un coupable à l'accident. On est pas la pour faire dans le morbide avec le détail médical. Non, on est la pour comprendre l'état d'esprit d'une adolescente, qui vit dans un monde ou elle se sent aimée, mais différente. Musicienne orientée classique au milieu de branchés de la guitare electrique. Une belle lecture, qui m'a mis les larmes aux yeux et sourire.

Petite citation amusante :
"Sa fourrure empestait la naphtaline, comme le vieux linge qu'on gardait dans une malle, et ton père a baptisé Glo Tatie-Pue-La-Malle"


Notation : 4,5/5

Voir les commentaires

2009-11-18T21:11:00+01:00

La petite robe de Paul - Philippe GRIMBERT

Publié par McChipie

  La petite robe de Paul - Philippe GRIMBERT

Editions Le livre de poche - 2001 - 155 pages

Quatrième de couverture :


Paul n’a jamais rien caché à sa femme. Un jour, il est irrésistiblement attiré par une petite robe blanche exposée dans la vitrine d’un magasin. L’irruption de ce vêtement d’enfant dans l’univers feutré d’un couple sans histoire va soudain produire des effets dévastateurs et réveiller de vieux démons. De quels secrets la petite robe blanche est-elle venue raviver la blessure?

Mon avis : 
Un roman facile à lire. Une histoire dérangeante... Celle d'un couple heureux, qui a vécu le fait de ne pouvoir avoir qu'un seul enfant. Et voila que le mari Paul tombe fasciné par une robe d'enfant blanche délicate. Elle le fascine au point qu'il se sent obligé de l'acheter, puis aussitôt, se demande ce qu'il va pouvoir dire, expliquer à Irène sa femme...
Ce roman multi voix, est narré tour à tour par Paul ou par Irène.
Un roman somme toute sublime.

Notation : 4/5

Voir les commentaires

2009-11-17T21:14:00+01:00

Balade pour un père oublié - Jean TEULE

Publié par McChipie

  Balade pour un père oublié - Jean TEULE

Editions Pocket - 157 pages

Quatrième de couverture :


C'est l'histoire d'un garçon surprenant, l'allure insolite. C'est l'histoire d'un garçon qui vit connue on rêve : sitôt disparu, on ne s'en souvient plus. Et puis, un jour, le voilà papa ! Enveloppant bébé dans un vieux journal, il quitte la maternité sans en aviser ni la mère ni personne. L'enfant sous le coude, il part en cavale à la rencontre des femmes de sa vie. Les femmes connues, les femmes aimées, les femmes croisées : Carla, l'anonyme du jardin des Tuileries, Denise, le professeur d'arts plastiques, Héloïse, la petite amoureuse... Toutes le racontent, l'une après l'autre, cruelles, tendres ou drôles. Mais nulle ne le reconnaît. Dans ce road- movie insolite, les femmes sont des ports, des gares : éternelles mais amnésiques. Il faudra tout le miracle et le paradoxe de la paternité pour qu'un enfant, enfin, reconnaisse son père...

Mon avis : 
Roman découpée en petits chapitre qui décrivent tour à tour les souvenirs de différentes femmes qui ont parcouru la vie d'un drôle de type. Personne ne se souvient jamais de lui.
Drôle, cynique, et court, il se laisse déguster avec plaisir et délectation.

Notation : 4,5/5

Voir les commentaires

2009-11-07T19:58:00+01:00

Le livre d'Hanna - Géraldine BROOKS

Publié par McChipie

Le livre d'Hanna - Géraldine BROOKS

Editions Belfond - 2008 - 415 pages

Quatrième de couverture :


Envoûtant, foisonnant, un roman magistral, dont la construction éblouissante entremêle intrigue présente et échos du passé. Par la lauréate du prix Pulitzer 2006, une œuvre déjà culte outre-atlantique, portée par la modernité d'une voix inoubliable ; une énigme littéraire qui nous plonge au cœur des périodes les plus tragiques de l'histoire ; un vibrant plaidoyer en faveur de la tolérance et de la transmission.

1996. Quand Hanna, jeune Australienne, restauratrice passionnée de manuscrits anciens, apprend qu'on veut lui confier la célèbre Haggadah de Sarajevo, elle sent qu'il s'agit de la chance de sa vie. Plus à l'aise en compagnie des livres que de ses contemporains, elle part à la rencontre de ce précieux manuscrit hébreu, ressurgi des Balkans en ruine.
Au fil de minuscules indices, Hanna va peu à peu percer les secrets de ceux qui ont tenu entre leurs mains cet ouvrage sacré.
De la jeune adepte de la Kabbale qui le sauve de l'Inquisition espagnole, à l'intellectuel musulman qui le soustrait à la menace nazie, en passant par le censeur vénitien qui le fait échapper à l'autodafé, une odyssée flamboyante dont Hanna s'apprête à écrire une nouvelle page, qui va la mener de désillusions en découvertes, de reconstruction en amour naissant, sur les traces de sa propre histoire...

Mon avis :  Une belle histoire d'un livre de foi juif : la Haggada de Sarajevo. Ses sauvetages par des gens de fois et de culture différentes à des époques où les juifs étaient chassés, tués...
Joli roman, mais je ne reste en quelque sorte sur ma faim.

Notation : 3/5

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog