Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-05-25T22:05:00+02:00

Longtemps, j'ai rêvé d'elle - Thierry Cohen

Publié par McChipie
Longtemps, j'ai rêvé d'elle - Thierry Cohen 
longtemps.jpgPrésentation : 

Jonas, homme seul, réservé et intègre, auteur sous le pseudonyme de Raphaël Scali, libraire amoureux d'une cliente, et Lior, femme seule et romantique, lectrice amoureuse de Raphaël Scali, cliente d'un libraire : une histoire d'amour vue des deux côtés...

 

Mon avis :

Une jolie histoire bien romancée. Un soupçon de fantastique à travers la partie Rêve. De l'amitié, de l'entraide, de l'amour, de la romance, du rêve à gogo. En fin de compte un roman qui embellit la vie. Même si ce roman ne raconte pas que des choses positives : la maladie, la fin de vie, la ruine financière, il parvient à faire en sorte que les moments cruels de la vie soient encaissés facilement.

Une chose m'a frappé dans ce roman! Si j'étais à 100% avec Jonas le personnage principal de ce roman, que j'ai accompagné le libraire, que j'ai été triste face à l'amour inavoué de Josh, j'ai trouvé que nous les filles, on est des emmerdeuses.

Entre la meilleure copine qui n'encourage pas pour un sou, Jonas. Qui est limite castatrice, qui l'empêche de rêver. Et l'héroïne qui est chiante à douter de tout, qui n'écoute que sa bétise. Je me suis dit que Thierry Cohen nous peignait de façon sévère. Cependant, quand on y repense à tête reposée, il a dépeint fidèlement le comportement féminin. Combien de femmes acceptent l'idée qu'une femme, qu'une rivale, puisse réussir la où elles ont échouées? Non, le portrait même si il est dérangeant est fidèle.


Deux jolies citations de cet agréable roman :


 "L'ambition est un mot créé par des hommes qui n'ont pas d'imagination pour fairz oublier a ceux qui n'en ont pas qu'ils sont des hommes"

 

 

 "Jusqu' alors, j'avais marché le regard baissé, évitant de trébucher mais incapable d'appréhender ma vie au-delà du jour présent. Cette fille m'avait fait relever la tête, avait dessiné un horizon dans lequel je pouvais m'apercevoir."

 

Je donne une note de 4/5 à ce roman qui m'a beaucoup plu. Cependant, le précédent m'avait beaucoup plus subjuguée.

 

Note : 4/5

Voir les commentaires

commentaires

Thierry Cohen 26/05/2011 21:43


Merci pour cette jolie critique. Mais non, je ne suis pas sévère avec les femmes. Au contraire, je montre leur sensibilité, leur humanité. Lior est fragile car trop crédule. Elle est victime de
l'immaturité des hommes.


McChipie 19/06/2011 20:41


De rien Thierry. Merci pour ton roman.


Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog