Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La septième vague - Daniel Glattauer

La septième vague - Daniel Glattauer 
laseptiemevague.jpg
Quatrième de couverture :
Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit avec Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontres, pas de chair, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où l'on brûle pour un(e) inconnu(e) ? Où les caresses sont interdites ? "Pourquoi veux-tu me rencontrer ?" demande Léo, inquiet. "Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir" répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit. Léo et Emmi finiront de s'esquiver pour mieux... s'aimer !
Mon avis : 

Autant j'ai beaucoup apprécié le premier roman : Quand souffle le vent du nord, autant je n'ai pas apprécié celui ci.

Il me fait l'effet d'une suite d'un roman qui a eu du succès. Je n'ai pas aimé la suite de l'histoire de Leo Leike et de Emmi Rothner. Je l'ai même abhorrée. Ca traine en longueur, encore et encore... Tout ça pour que le dénouement se passe sur deux pages.

J'avais aimé le coté épistolaire du premier opus, mais si celui ci est du même acabit, on sait que les protagonistes se sont vus, on ne sait rien de ces rencontres. Je n'ai pas aimé la fin, peu morale, cette fin. J'aurais préféré qu'ils restent complices, de bons amis. J'aurais aimé qu'ils trouvent chacun de leur côté l'amour. Mais pas celui-ci.

Bref, j'ai pas aimé.

 

Note : 2,5/5

Luna 19/09/2011 21:53


J'étais vraiment très enthousisate à l'idée de découvrir ce livre vu tout le bien que j'en avait entendu, sans compter du premier tome (que je n'ai pas lu...), alors quand je l'ai découvert à la
bibliothèque autant dire que je me suis ruée dessus !

Au final, c'est une grosse déception. C'est trop sentimental pour moi : c'est crédible, beau, mais Emmi est totalement le genre de fille amoureuse que je ne supporte pas. Elle est tellement
présente qu'elle m'a étouffée ! A tel point que j'ai lu ce roman à deux voix comme si on voyait toute l'histoire de son côté...

C'est très bien écrit, on croit réellement à cette histoire, mais je ne l'ai pas aimé... Tant pis.