Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Funérailles célestes - Xinran

 

Funerailles-celestes---XINRAN.jpg

Présentation de l'éditeur :

En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l’espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kejun s’enrôle dans l’armée comme médecin. Peu après, Wen apprend la mort de son mari au combat sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l’a préparée – le silence, l’altitude, le vide sont terrifiants.
Perdue dans les montagnes du nord, recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d’errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari… Quand Wen retourne finalement en Chine, elle retrouve un pays profondément changé par la Révolution culturelle et Deg Xiaoping. Mais elle aussi a changé : en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme ; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

Une histoire hors du commun.

 

 

Mon avis :

Une histoire réellement intéressante. Tant par la description de la vie que mène Wen au Tibet au sein de la famille de Saierbo, mais également sur les coutumes religieuses, les croyances de ses hôtes. Le dénouement de l'histoire est aussi incroyable. Je ne peux dire qu'une chose : J'ai été enchantée par ce récit. Et dire que cette histoire est vraie. Incroyable, très bien écrit, une pure merveille!

 

 

CITATION :

Wen a tendu à sa mère son certificat de mariage. Seule une mère pouvait garder  quelque chose d'aussi important. Elle a donné à son père la tasse à thé et la serviette de toilette de Kejun, sachant à quel point il aimait son gendre. Puis elle a remis à sa soeur, qui était au courant de tous ses secrets, un paquet contenant la correspondance, les papiers d'identité de Kejun et leurs lettres d'amour.

 

 

CITATION :

La tête de Wen lui tournait. Jamais auparavant elle n'avait entendu de conversation politique comme celle-là. Quand elle était jeune, elle avait été inspirée par des idéaux politiques, mais ses amis et elle avaient tous les mêmes croyances. Elle doutait de pouvoir jamais démêler toutes ces informations confuses qu'on venait de lui donner. La vérité, a-t-elle pensé, sera toujours fuyante parce que les hommes ne pourront jamais retrouver le passé tel qu'il s'est véritablement déroulé.

 

 

CITATION :

Ne soyez pas triste. Prenez un jour après l'autre, et les jours passeront vite.

 

 

CITATION :

Il était toujours utile de se voir dans le miroir que nous tend l'autre, surtout quand la confrontation séculaire entre deux peuples voisins comporte de tels enjeux.

 

 

CITATION :

Peut-être est-il essentiel d'avoir un idéal vers lequel tendre, car - dit le dalaï-lama - "sans idéal, on n'avance pas. Qu'on l'atteigne ou non n'a guère d'importance ".

 

  Ma note : 5/5

Tag(s) : #2014 Lectures

Partager cet article

Repost 0