Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A - Si tu me voyais maintenant - Cecelia AHERN

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-si-tu-me-voyais-maintenant-cecelia-ahern-125301457.html

 

Une existence réglée comme du papier à musique : de son emploi du temps à ses émotions, Elizabeth a tout planifié pour ne plus souffrir. Cependant, l'irruption dans sa vie d'un inconnu dérègle cette mécanique bien huilée. Insouciant, spontané, en quête d'aventures, le mystérieux Ivan semble touché par la grâce. Peu à peu, la jeune femme baisse le bouclier qui protégeait son cœur et sort de sa carapace. Mais que sait-elle d'Ivan ? D'où vient-il ? Est-il réellement celui qu'il prétend être ou n'est-il qu'une illusion ? Tendresse, émotion, humour, après PS : I love you, Si tu me voyais maintenant est une histoire follement amusante et même un peu magique !

 

B - L'élégance du hérisson - Muriel BARBERY

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-l-elegance-du-herisson-muriel-barbery-125256366.html

 

" Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "


C - Je n'étais qu'un fou - Thierry COHEN

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-je-n-etais-qu-un-fou-thierry-cohen-124798137.html

 

Samuel Sanderson est un romancier américain adulé par le public, qui passe son temps à faire la fête et séduire ses lectrices, négligeant sa famille. Un jour, il reçoit un message d'un homonyme qui lui affirme être lui dans le futur et lui reproche d'avoir renié ses valeurs et de tromper ses lecteurs. Il l'engage à changer de vie et écrire un livre qui révélerait sa vraie nature.

 

D - La mer Noire - Kéthévane DAVRICHEWY

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-la-mer-noire-kethevane-davrichewy-124906224.html

 

En ce jour anniversaire de ses quatre-vingt-dix ans, la première pensée de Tamouna est pour Tamaz, son amour de jeunesse. Cet homme, qu'elle a rencontré l'été de ses quinze ans à Batoumi, et qu'elle n'a cessé d'attendre, devrait être le quarante et unième convive de la fête familiale qui se prépare. La longue journée anniversaire est comme la métaphore de la vie de Tamouna. Entourée des siens, elle a laissé ouverte la vanne des souvenirs, et peu à peu, l'image de la doyenne qu'elle est devenue se superpose à celle de la jeune fille exilée. L'arrivée tardive de Tamaz en éternel amoureux achève de créer le trouble.


E - Maitre de la matière - Andreas ESCHBACH

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-maitre-de-la-matiere-andreas-eschbach-125569609.html


Ils ont dix ans et se rencontrent à Tokyo, où le père de Charlotte est ambassadeur et la mère d’Hiroshi blanchisseuse. Je sais comment faire pour que tout le monde soit riche.
— N’importe quoi, dit Charlotte. C’est impossible.
— Si, c’est possible, insista-t-il. Quand je serai grand, c’est ce que je ferai. Parce que c’est d’une simplicité étonnante ! »
Plongés dans le tourbillon de la vie, ils ne cesseront de se perdre et de se retrouver, puis de se séparer encore, lui le génie de la robotique qui n’a pas oublié son serment, elle et son étrange faculté de connaître l’histoire des objet par leur contact. L’heure décisive sonnera sur une île de l’océan Arctique au large de la Sibérie, la découverte d’un phénomène inexplicable. L’inconnu est là et il est menaçant… les fondements de notre civilisation vacilleront avec nos certitudes.


F - La marque de Winfield - Ken FOLLETT

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-la-marque-des-windfield-ken-follett-125451550.html

 

Une prodigieuse science de l’intrigue, au cœur de l’Angleterre victorienne.
En 1866, plusieurs élèves du collège de Windfield sont les témoins d’un accident au cours duquel un des leurs trouve la mort. Mais cette noyade est-elle vraiment un accident ? Les secrets qui entourent cet épisode vont marquer à jamais les destins d’Edward, riche héritier d’une grande banque, de Hugh, son cousin pauvre et réprouvé, de Micky Miranda, fils d’un richissime Sud-Américain. Autour d’eux, des dizaines d’autres figures s’agitent, dans cette société où les affaires de pouvoir et d’argent, de débauche et de famille, se mêlent inextricablement derrière une façade de respectabilité


G - Nos étoiles contraires - John GREEN

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-nos-etoiles-contraires-john-green-124784327.html

 

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades.

C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate.

Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.


H - Vacances à l'anglais - Mark HADDON

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-vacances-a-l-anglaise-mark-haddon-125335252.html

 

Une maison dans un coin perdu du pays de Galles ou les portables ne passent pas. Un temps à ne pas mettre le nez dehors. Quatre adultes, trois ados et un enfant coincés là pour une semaine. car Richard a eu l'idée saugrenue de vouloir se réconcilier avec sa soeur, Angela, qu'il évitait depuis vingt ans. Médecin quadragénaire, il est accompagné de sa dernière épouse en date, Louisa. Angela est venue avec Dominic, son mari. Leur couple bat de l'aile, elle déprime sec tandis que Dominic surfe sur le réel. Du côté des ados, il faut compter la fille de Louisa, Melissa – une vraie pimbêche –, et les deux aînés d'Angela : Alex, en pleine révolution hormonale, et Daisy, plongée dans une crise mystique. Reste Benjy, huit ans, tourmenté par les interrogations métaphysiques propres à son âge.
Chacun rumine de vieux griefs, repeint l'histoire à sa manière, fomente des alliances, des conquêtes et des trahisons avant de prôner la réconciliation. Bref, le bonheur des vacances en famille...


I - Dis lui que je l'attends - Takuji ICHIKAWA
Quand Karin, ancienne mannequin et actrice, demande à Satoshi de travailler dans sa petite boutique de plantes aquatiques, ce dernier ne réalise pas qu'il s'agit de son amie d'enfance, qui fut aussi son premier amour, perdue de vue quinze ans plus tôt. Pourtant, pendant toutes ces années, il n'a jamais cessé de penser à elle, prisonnier du souvenir d'une amitié perdue, à l'époque où Karin, Yuji et lui formaient un trio inséparable. Le destin qui semble alors leur offrir une seconde chance se transforme en tragédie lorsque Yuji est victime d'un accident et tombe dans le coma. Soudain, Satoshi découvre que derrière son grand amour se cache un terrible secret : Karin pourrait sauver Yuji, mais à quel prix ?


J - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas JONASSON

Lu et critiqué :   http://mcchipie.over-blog.com/article-le-vieux-qui-ne-voulait-pas-feter-son-anniversaire---jonas-jonasson-124784470.html

 

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao...


K - Le manoir des mélancolies - Jean-Paul KLEE

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-manoir-des-melancolies---jean-paul-klee-124784486.html

 

Pour Jean-Paul Klée, la vie est un grand cahier bleu ciel qu’il garnit des ravissements de chaque jour. Rencontres et conversations égayent son existence de poète replié. On croise ici une ancienne clerc de notaire ayant le cœur sur la main, le copain forestier amateur de femmes & de chevaux, deux vétérans de la guerre d’Algérie, une pâtissière qui roucoule à ses jeux de mots, le spectre de Pasolini ou celui de cet oncle qui – à l’inverse du père – réchappa aux nazis en vivant caché au fond d’un poulailler parcouru de passages secrets…

Dans ces proses stylisées, où l’émotion affleure, où la bienveillance luit, l’auteur promène son œil pointu sur notre réalité. Il ne s’agit pas seulement de dire le monde, mais de le réinventer.


L - Complètement cramé - Gilles LEGARDINIER

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-completement-crame-gilles-legardinier-125513486.html

 

Arrivé à un âge où presque tous ceux qu’il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n’a même plus le cœur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien. Mais en débarquant au domaine de Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets; Manon, jeune femme de ménage perdue; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l’impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé de tout recommencer…


M - Central Park - Guillaume MUSSO 

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-central-park-guillaume-musso-125622802.html

 

 

Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière ... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.

New York, huit heures du matin ...
Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible ? Et pourtant ...

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D'où provient le sang qui tache le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n'ont pas d'autre choix que de faire équipe. La vérité qu'ils vont découvrir va bouleverser leur existence ...


N - Pourquoi pas? - David NICHOLLS

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-pourquoi-pas-david-nicholls-125499676.html  

 

Brian Jackson, dix-huit ans, quitte Bristol pour l'université. il se rêvait poète populaire à la sexualité folle, paré pour la vraie vie. Mais quand on est fauché, fan de Kate Bush et doté d'une acné monstre, aucune chance de séduire la it Girl du campus. A moins que sa culture G nourrie aux quizz télévisés et les conseils de la punkette acidulée Rebecca ne fassent des miracles ...

Ce premier roman, écho chaplinesque d'Un jour, est un petit bijou.


O - Décembres fous - Edna O'BRIEN

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-decembres-fous-edna-o-brien-125357105.html

 

A Cloontha, petit bourg au cœur des tourbières irlandaises, où les " champs sont beaucoup plus que des champs " : des histoires de famille, une litanie d'unions, de vendettas et de morts.
L'arrivée du jeune et beau Mick Bugler, revenu d'Australie pour prendre possession d'un terrain dont il vient d'hériter, en même temps qu'elle ranime une querelle ancestrale, réveille des sentiments et des démons de tous ordres : la suspicion de son voisin, Joseph Brennan, l'amour que lui porte d'emblée Breege, la sœur de ce dernier, puis, les rumeurs aidant, la jalousie, la haine et les conjurations d'une partie des villageois. Dans ce drame rural où affleurent l'humour et l'ironie, Edna O'Brien raconte, dans le style tantôt syncopé, tantôt lyrique qui lui est propre, une histoire universelle proche des mythes antiques.


P - Les hommes cruels ne courent pas les rues - Katherine PANCOL

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-les-hommes-cruels-ne-courent-pas-les-rues-katherine-pancol-125465639.htm

 

« Je n'ai jamais aimé que les hommes cruels », m'avait déclaré Louise Brooks. «Les hommes gentils, c'est triste, mais on ne les aime pas. On tes aime beaucoup mais sans plus. Vous connaissez une femme qui a perdu la tête pour un gentil garçon? Moi non. Un homme cruel est léger, riche, infiniment mystérieux... Imprévisible. Il vous tient en haleine. Alors qu'on finit par en vouloir à un homme à qui on peut toujours faire confiance... Mais vous aussi vous aimez les hommes cruels, n'est-ce pas? Vous n'aimez pas qu'ils vous approchent? »
J'avais hoché la tête.
Hélas ! les hommes cruels ne courent pas les rues. Pour être cruel, il faut être oisif. Gamberger sans fin les petites ruses qui vont égratigner puis saigner l'autre à blanc, le forcer à attendre, à supplier, à se rendre, lui instiller le poison sous la peau même et l'enchaîner à vous pour l'éternité.
Alors, mon petit Papa chéri, t'as compris? Tu vois ce qu'il te reste à faire? Toi qui es peinard LA-HAUT... Tâche de repérer un type bien et de me l'envoyer fissa. Tu connais mes goûts : un peu comme toi quoi, grand, brun, flegmatique et qui m'en fait voir de toutes les couleurs. Un avec qui faire la guerre. Et la paix. La guerre. Et encore la paix. Un qui ne se rende jamais...


Q - Ma première femme - Yann QUEFFELEC 

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-ma-premiere-femme-yann-queffelec-125622820.html


Un homme revient sur son enfance - il est peut-être mon double, mon agent le plus secret. J'ai peut-être essayé, avec l'exploration d'un souvenir défiguré par les années,mais aussi régénéré par le roman, de dessiner pour la première fois le visage de ma mère à qui je dois d'aimer autant la vie.
Aime et fais ce que tu veux: tel était son credo sur la fin. Et jour après jour, je puise un certain réconfort dans la pensée d'être son fils et de l'avoir si bien connue. Si bien ?...


R - L'épopée du perroquet - Kerry REICHS

Maeve a vingt-cinq ans, des idées plein la tête, un perroquet très bavard et une vieille voiture : de quoi partir pour Hollywood vivre son rêve lorsque ses parents lui coupent les vivres. Sauf que rien ne se passe comme prévu et qu’elle atterrit dans une petite ville d’Arizona nommée Coin Perdu, et pour cause ! Mais la campagne a aussi ses charmes et Maeve ne va pas tarder à le découvrir...

Rencontres fantaisistes, personnages attachants et coups du destin : un voyage pétillant et débordant de surprises !


S - Le porte-bonheur - Nicholas SPARKS
Quand Logan, soldat en Irak, trouve par terre la photographie d'une femme, son premier réflexe est de la jeter. il la garde pourtant, poussé par un curieux pressentiment. Dès lors, l'image de cette inconnue l'accompagne partout et étrangement Logan connaît une succession de chances incroyables. des tables de poker au champs de bataille, où il survit à un combat alors que ses meilleurs amis périssent, il semble protégé. La photo serait-elle son porte-bonheur ?
À son retour dans le Colorado, il ne pense plus qu'à cette femme et à son mystère. Persuadé que la retrouver fait partie de son destin, il entreprend un périple à travers le pays. Et si le secret qu'elle détenait pouvait changer sa vie ?


T - Une dernière chose avant de partir - Jonathan TROPPER

Lu et critiqué : http://mcchipie.over-blog.com/article-une-derniere-chose-avant-de-partir-jonathan-tropper-125569629.html


Drew Silver n’a pas toujours fait les bons choix. Sa gloire éphémère de batteur dans un groupe de rock – qu’un seul et unique tube a propulsé brièvement aux sommets des charts – remonte à près de dix ans. Aujourd’hui, il vit au Versailles, une résidence qui accueille des divorcés un peu paumés, comme lui. Pour gagner sa vie, il a intégré un orchestre spécialisé dans les cérémonies de mariages. Son ex-femme, Denise, est sur le point de se remarier. Et Casey, sa fille qui s’apprête à intégrer Princeton, vient de lui confier qu’elle est enceinte – et ce uniquement parce que de ses deux parents, Silver est celui qu’elle répugne le moins à décevoir. Lorsqu’il apprend que sa vie ne tient plus qu’à un fil et que seule une opération peut le sauver, Silver prend une décision radicale : il refuse l’intervention. Le peu de temps qui lui reste à vivre, il veut le consacrer à renouer avec Casey, à devenir un homme meilleur. Pendant que, sous le regard de sa famille au comble de l’exaspération, Silver bataille ferme avec cette question existentielle, chacun se démène pour recoller les morceaux de cette famille désunie, au risque de l’abîmer davantage encore…    


U - Requiem à Saint Malo - R.G. ULRICH

Lu et critiqué :   http://mcchipie.over-blog.com/article-requiem-a-saint-malo-rue-de-la-soif---r-g-ulrich-124784478.html

 

La "Borgnefesse" : Un bar louche de la rue de la soif, à Saint-Malo, une tenancière maquerelle, un vicomte écrivain, une jeune fille pas si nunuche, un journaliste en mal de sensationnel, et bien-sûr des cadravres!
Plus qu'il n'en faut pour exciter la curiosité du commissaire Erwan Le Morvan qui mènera l'enquête.
L'intrigue, écrite d'une plume alerte et habile, nous conduit de rebondissement en rebondissement. L'atmosphère bien plantée dans le contexte malouin ajoute au plaisir de lire.


V - Le mezzetin - Louis VEDRINES

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-le-mezzetin-louis-vedrines-125451529.html

 

Il considère sa vocation comme tardive. Mais ses meurtres de femmes, dès lors qu'il en a découvert la beauté, sont vite devenus fréquents. Il compare volontiers la contemplation du cadavre qu'il vient d'achever, à l'extase que procure la vue d'un tableau de Vermeer. Lorsque viendra le moment de la retraite, il envisage d'ailleurs de se consacrer à sa seconde passion, la peinture. Mais en attendant, pour pallier au peu de notoriété que lui a valu le choix de proies parmi d'« obscures femelles », il a décidé de rendre public son parcours d'artiste du crime. Il nous livre avec simplicité et élégance les détails de ses méfaits, du mobile – ses victimes l'ont le plus souvent humilié – à l'enquête bourbeuse de la police.
Ce tueur en série pas comme les autres espère ainsi convertir quelques lecteurs, qui assureront sa relève. Un polar à la fois léger, subtil et délicieusement morbide.


W - Le rire du cyclope - Bernard WERBER
Darius, humoriste célèbre et coqueluche du tout Paris, s’effondre dans sa loge à l’issue d’une représentation à L’Olympia.
Quelques minutes avant sa mort, le pompier de garde l’a pourtant entendu éclater de rire…Journaliste au Guetteur moderne, Lucrèce Nemrod est sûre qu’il ne s’agit pas d’une mort naturelle. Son complice, Isidore Katzenberg, qui vit toujours dans son château d’eau, entouré de dauphins, est persuadé qu’il faut remonter aux origines du rire pour mener à bien cette enquête…Un roman werbérien à la fois malin et savant, où l’on retrouve deux de ses héros favoris : Isidore Katzenberg et Lucrèce Nemrod.
Après le chaînon manquant et le cerveau, l’étrange phénomène du rire est au centre de leur nouvelle enquête.


X - Funérailles célestes - XINRAN

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-funerailles-celestes-xinran-124945588.html

 

L'histoire de Wen est véridique. A l'époque où Xinran journaliste à Pékin, recueillait les confidences des femmes dans son émission de radio (publiées dans "Chinoises" 2003), elle a rencontré cette femme qui lui a raconté son histoire. Bouleversée par ce récit qui réveillait en elle un souvenir d'enfance, elle lui a consacré un livre, qui éclaire d'un jour poignant le rite des funérailles célestes.


Y - La cabane - William Paul YOUNG

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-la-cabane-william-p-young-125068571.html

 

Fou de chagrin après que sa fille, Missy, ait été enlevée lors d’une excursion en famille dans le parc du lac Wallowa (Oregon) et que les recherches du FBI et de la police aient conclu à sa mort, Mack, le personnage central de La Cabane, un Américain moyen, entre deux âges, se laisse écraser par ce qu’il appelle « La Grande Tristesse ». Quatre ans plus tard, il trouve, glissé sous sa porte, un message énigmatique d’un inconnu qui lui donne rendez-vous le week-end suivant à la cabane. La cabane où l’on a retrouvé la veste pleine de sang de sa fille. Après avoir hésité, il s’y rend.

Et là, tout bascule. À la quête policière se mêle une autre recherche, personnelle, littéralement initiatique. Mack devient celui qui veut comprendre, aller plus loin...

Une incroyable rencontre a lieu, impensable, que chacun pourra interpréter selon sa sensibilité. Ce n’est plus l’arrestation du coupable de l’enlèvement et du meurtre de Missy qui importe. Ce qui s’impose au lecteur est le merveilleux sentiment d’aller mieux grâce à ce roman.


Z - La voleuse de livres - Markus ZUSAK

Lu et critiqué :http://mcchipie.over-blog.com/article-la-voleuse-de-livres-markus-zusak-125068541.html

 

1939. En Allemagne nazie.
Le pays retient son souffle.
La mort n'a jamais été aussi occupée et jamais elle ne le sera autant.

Un roman où il est question :
d'une fillette
de mots
d'un accordéoniste
de fanatiques
d'un boxeur juif
d'un certain nombre de vols...

C'est la mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d'avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n'obéissent pas aux règles...

Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter !

Brillant et extrêmement ambitieux... Un livre qui peut changer votre vie .
New york Times Book Review.

Tag(s) : #Challenge ABC

Partager cet article

Repost 0