Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

À peine seize ans, cette gamine retrouvée nue, étranglée près du cimetière... Et ces pervers qui s'exhibent entre les tombes... Et ce fumier qui croit séquestrer l'innocence qu'il a perdue...
Morte d'avoir trop ou mal aimé ? Des halls de banlieue, zones de non-droit, à la propriété somptueuse d'aristocrates au-dessus des lois, la Crim' est malmenée, impuissante à répondre au drame des parents ! Alors que l'ADN reste muet, un témoin "signe" une vérité singulièrement humaine...
Auteur de plusieurs romans policiers, Lionel OLIVIER excelle à révéler les coulisses d'une enquête, à mettre en scène avec émotion les doutes des policiers comme l'énergie recouvrée du "36".

 

Mon avis :

Une histoire policière avec un fond intéressant. Mais bon, pourquoi les auteurs de romans policiers trouvent primordiale de glisser tout ce langage de policier dans le texte (en zonzon, etc...) à la limite de l'argot.

Cela m'a légèrement rebuté.

Et puis, c'est quoi ce cliché des policiers qui aiment forcément la tête de veau ravigote etc...

Bref, l'histoire est pas mal, mais l'enrobage m'a vraiment gonflée.

Note : 3/5

Tag(s) : #2017 Lectures

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :