Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout le monde a, dans son entourage, un ou plusieurs tueurs en série (serial killers). C’est du dernier chic dans les salons mondains.
Mais connaissez-vous les tués en série (serial killed) ? Ah, on fait moins le malin, hein ?
Oui, je sais, vous allez me dire : ça n’existe pas. Personne ne peut mourir plusieurs fois.
Vraiment ?
Laissez-moi vous raconter l’histoire d’un casse-couilles de classe mondiale, un alcoolo de premier ordre, surnommé le vrai con malté.
Peut-il, à l’instar des chats, posséder neuf vies ? Ou s’épuisera-t-il avant ?
Une seule façon de le savoir : se jeter sur
« L’ennui du mort-vivant ».


À vos risques et périls.

Mon avis:

Luc a encore fait fort, avec ses jeux de mots, son humour, et son esprit débordant d'histoires rocambolesques.

Véritable remède contre la morosité ambiante, l'intrigue se déroule autour de décès suspects. Surtout quand il s'agit de la mort multiple d'un homme.

L'histoire est bien amenée. 

On se retrouve à l'issu de notre propre gré, lié à Lucius, vivant ses aventures à ses cotés, ne dormant plus, ne mangeant plus.

J'ai particulièrement aimé les passages sur Franche Info, avec les déplacements purement écolo du président Normal.

Vous trouvez que la vie est grise? lisez L’ennui du mort-vivant, vous ne serez pas déçu.

 

Note : 4.5/5

Tag(s) : #2017 Lectures, #Luc Doyelle

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :