Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Il était une lettre - Kathryn Hughes

N°1 des ventes en Angleterre, une saga bouleversante qui relie deux destins de femmes au cœur brisé.

Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage.

Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible... Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.

Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

Mon avis :

Une belle romance qui m'a happé dès les premières pages. L'auteure a pris le parti de ne pas s'appitoyer sur le sort de Chrissie, ni sur celui de Tina 30 ans plus tard. 

On lit cette histoire avec l'envie d'en savoir davantage. La fin est savoureuse, sous plusieurs plans!

Je lirai les autres romans de Kathryn HUGHES comme :

Le terrible secret d'une femme peut-ilen sauver une autre des décennies plus tard ?Une virée entre amis s'achève en tragédie.Une jeune veuve trouve un bébé abandonné sur le pas de sa porte.Une mère se bat pour sauver son fils de la maladie.Alors que ces destinées brisées par le temps nous plongent dansdes tourbillons d'émotion, la force de l'amour leur permettra de se croiseret de s'unir sous le sceau d'un secret enfin révélé.« Tout aussi captivant qu'Il était une lettre.Un best-seller annoncé. »Good Housekeeping« À travers les époques et les émotions,une valse émouvante. »Le Courrier picard 
 

Note : 5/5

Cet endroit accueille des filles qui sont la honte de leur famille – qui se sont déshonorées sur le plan moral, si vous préférez. Tomber enceinte sans être mariée est un péché, mais les religieuses font tout pour que les filles purifient leur âme de cette souillure grâce au travail. Elles leur offrent un refuge lorsque leurs familles ne veulent plus entendre parler d’elles, et, en échange du gîte et du couvert, les filles se chargent de la lessive, cultivent des légumes et fabriquent des chapelets.

Voir les commentaires

Travail soigné - Pierre Lemaitre

Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D'autres crimes se révèlent, horribles, gratuits... La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la "méthode Verhoeven". Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l'art...

"Il y a eu meurtre à Courbevoie..." Message bien laconique pour un crime aussi épouvantable. Camille Verhoeven comprend très vite que dans cette affaire les explications rationnelles seront inopérantes. Et il a raison. Parce que les crimes illogiques, horribles, gratuits, vont se succéder, que la presse va très vite se déchaîner contre la "méthode Verhoeven," que le juge Deschamps, le Parquet, le ministre lui-même, n'auront de cesse de le dessaisir de l'affaire pour manquements à la discipline. Et parce que Camille Verhoeven va formuler une hypothèse... à laquelle personne ne veut croire. Une hypothèse hors normes. Camille a beau y être habitué, ça agace. Et il va bientôt se retrouver seul face à un assassin qui semble avoir tout compris, tout prévu, tout manipulé. Jusqu'au moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser dans les règles de l'art.

Mon avis :

Un roman bien ficelé. Un commandant surprenant, humain, surchargé. Ce roman bien qu'effroyable par la qualité e ses crimes, est bien imaginé. Les personnages gravitant autour de Camille Verhoeven ne sont pas en reste, et sont plein de réalisme. 

Son équipe avec des êtres si variés, comme Louis, Maleval m'a semblé bien réelle.

Chapeau bas à cet auteur, que je ne connaissais que de nom. Il se révèle un maître dans l'art du suspense, de l'intrigue et du machiavélisme meutrier, avec ce souci du détail, diabolique.

La suite avec  et , m'attendent dans la bibliothèque.

 

Cet auteur m'a redonné envie de lire des polars... A plus tard... J'y retourne 

Note : 4.5/5
 

Le roman policier a longtemps été considéré comme un genre mineur. Il aura fallu plus d'un siècle pour qu'il acquière droit de cité dans la "vraie" littérature.
Sa longue relégation au rang de "paralittérature" répond à la conception que lecteurs, auteurs et éditeurs se firent longtemps de ce qui était censé être littéraire et donc à nos usages culturels, mais aussi, croit-on généralement, à sa matière même, à savoir le crime.
Cette fausse évidence, aussi ancienne que le genre lui-même, semble ignorer que meurtre et enquête figurent en place privilégiée chez les auteurs les plus classiques, de Dostoïevski à Faulkner, de la littérature médiévale à Mauriac.
En littérature, le crime est aussi ancien que l'amour.

Voir les commentaires

Je reviendrai avec la pluie - Takuji Ichikawa

L'amour peut-il être éternel ? C'est ce dont est persuadé Takumi, homme maladroit et angoissé, qui doit élever seul son fils de six ans, Yûji, depuis la mort de sa femme, Mio. Une année est passée et, comme elle le lui avait promis, Mio réapparaît miraculeusement au premier jour de la saison des pluies. Mais celle-ci a tout oublié (le sa vie avec son mari. Durant six semaines, comme suspendues dans le temps, Takumi va donc l'aider à démêler les fils de leur amour et, doucement, laisser naître une nouvelle histoire.

Mon avis : 

Jolie fable pour qui veut croire en la magie de l'amour, qui a la foi. Cependant, un personnage semble loupé celui de Yuji. Il ne réagit pas comme un enfant de 6 ans, et semble peu crédible.

Une belle histoire malgré tout

Note : 3.5/5

Voir les commentaires

La vie est facile, ne t'inquiète pas - Agnès Martin Lugand

Rentrée d'Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux " Gens heureux lisent et boivent du café ", son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille. 
Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé. 
Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ? 

" On se laisse entraîner par le talent de feuilletoniste de l'auteur, qui manie à merveille le suspense amoureux. " Le Figaro

" Agnès Martin-Lugand possède un incontestable sens du récit. " L'Express
 

Mon avis :

Belle suite, même si je ne suis pas sûre que j'aurai fait les mêmes choix que Diane.
 

Note : 4.5/5

Voir les commentaires

Entre mes mains le bonheur se faufile - Agnès Martin-Lugand

Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambitions qu'un caprice : les chiffons, ce n'est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l'âme, s'est résignée.
Aujourd'hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire...
Portrait d'une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.
 

Mon avis :

Une histoire réellement passionnante. Tous les personnages sont intéressants, d'Iris, à Marthe, en passant par Gabriel, Pierre, le majordome, l'instructeur.
 
J'ai tourné les pages, avidement, affamée. Et m'a laissée apaisée.
 

Note : 4.75/5

Voir les commentaires

Soul Breakers - Christophe Lambert

 

USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis.
Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l’adolescent va faire l’apprentissage intense du monde. Et de lui-même.

 

Un roman extraordinaire. 
Tout d'abord l'époque bien choisie, entre la crise financière qui démuni nombre de familles américaines, et la deuxième guerre mondiale.
Les personnages ensuite : Teddy tout d'abord adolescent qui va évoluer et murir tout au long de son aventure. Ses rencontres : Duca, le rital beau parleur qui va aussi grandir dans cette aventure, Mary Jane, muette qui garde un grand secret enfoui, Chef, indien chamane. Tous les personnages ont raison d'être. Sans compter Martha, Roscoe, et même Sirus et Edna.

La magie opère réellement lors de cette aventure. Et ce qui devrait paraître extraordinaire, semble normal. 

Une très belle lecture. Christophe Lambert confirme ce que je pense de son talent, depuis la lecture de "La fille de mes rêves".

Note : 4.75/5

Voir les commentaires

Le vieux qui déjeunait seul - Léa Wiazemsky

Clara, une jeune serveuse de 27 ans, se prend d'affection pour un vieux monsieur qui l'intrigue mais dont elle ne sait rien sinon que, chaque lundi, il déjeune invariablement à la même table et commande invariablement les mêmes plats, des poireaux vinaigrette et un bœuf carotte. Elle est loin de se douter qu'elle-même a piqué la curiosité de ce vieil homme éprouvé, dans son cœur et dans sa chair, par la vie. Derrière la gentillesse et l'éternelle bonne humeur de la jeune femme, il a décelé une faille, une blessure secrète. Et pour cause. Rongée par le poids de la culpabilité d'actes dont elle n'est pourtant pas responsable, Clara s'interdit d'être heureuse. Tout pourrait changer au contact de Clément, ce grand-père qu'elle se choisit. Avec Clara, il va retrouver la joie de vivre et l'allégresse de ses 20 ans. Avec Clément, elle va apprendre à (se) pardonner et à aimer. 

Mon avis :

Une histoire charmante et touchante, qui m'a émue aux larmes. L'auteure, fille de Régine Desforges et de Wiaz, petite fille de François Mauriac, a du talent. C'est génétique !

Je le conseille fortement.

Note : 4.25/5

Voir les commentaires

Felix Funicello et le miracle des nichons - Wally Lamb

Avec en toile de fond l'Amérique provinciale des sixties, la chronique truculente du passage à l'adolescence du jeune Felix. Bourré de tendresse et de nostalgie, un roman d'apprentissage à se tordre de rire.

Nous sommes en 1964. Le rêve américain brille de mille feux, les Beatles sèment l'hystérie sur leur passage et Felix Funicello, dix ans, se morfond dans la très catholique école Saint-Louis-de-Gonzague, dirigée de main de fer par la redoutable soeur Dymphna.

Une année de plus à s'ennuyer ferme ? Pas si sûr. Pour une sombre histoire de boulettes de papier et de chauve-souris, soeur Dymphna est envoyée en maison de repos et remplacée par un ange. Ou plutôt par une Québécoise, Mlle Marguerite, talons hauts, jupe fendue et sourire irrésistible. Presque aussitôt suivie par Zhenya, écolière russe au caractère bien trempé et à l'éducation sexuelle très avancée...

Entre la découverte du french kiss et les premiers frissons de l'école buissonnière, Felix va vivre une année de CM2 inoubliable...
 

 

Mon avis :

Une histoire assez cool et marrante à lire. J'ai particulièrement aimé la pièce du spectable de Noël. Pour moi, je l'ai vraiment trouvé réussi, malgré que ce ne soit pas le meilleur Lamb d'après les connaisseurs. Je ne l'avais jamais lu, pour moi c'est une superble découverte. J'ai beaucoup ri, et mes collègues se sont amusés du titre. Rien de mieux que le mot Nichons pour les intéresser. :)

 

Note : 4.5/5

Voir les commentaires

Quelqu'un pour qui trembler - Gilles Legardinier

 

Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. 
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. 
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. 

Grâce à ses best-sellers, Gilles Legardinier a fait rire et ému des millions de lecteurs à travers le monde. Son humour et une humanité sincère, alliés à un goût unique pour les histoires décalées, trouvent un écho de plus en plus grand.
Une fois de plus, à travers des personnages bouleversants et des situations hilarantes dont il a le secret, cet auteur atypique parvient à nous surprendre pour mieux nous entraîner ailleurs, au plus profond de nous...

www.gilles-legardinier.com 

Mon avis :

Un superbe roman qui m'a occupé l'esprit 3 jours durant. Dès la deuxième page, j'étais prise dans la lecture. Contrairement à beaucoup, j'ai trouvé ce roman très drôle, et aussi très humain. On y découvre de nombreux thèmes comme le sort des étrangers en France, des pauvres dans le tiers monde, de nos ainés, dans les mouroirs,

Superbe lecture, avec un seul bémol : J'ai toujours pas trouvé la réponse à : Que dit Toto quand il rencontre un schtroumph avec un pétard dans les fesses.

 

Note : 4/5

Francis zappait entre plusieurs séries américaines aux musiques affaire d’adultère entre un dauphin magique et un frigo aux parois remplies de cocaïne. Pas évident de déterminer qui étaient les gentils et les méchants…

Seuls les moins stupides comprennent que l'orgueil n'est jamais l'allié du bonheur.

Voir les commentaires

L'homme idéal existe. Il est Québécois - Diane Ducret

 

 

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe !
Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche.
Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle.
Vous l’aurez deviné : il est Québécois.
Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant.
L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !

 

 

 

 

Mon avis:

L'héroïne de ce roman qui se dit à la recherche de l'homme idéal, qui commence par nous énumérer tous les derniers échecs rencontre un homme québécois, qui semble tout avoir pour lui. Le seul problème c'est qu'il vit au Québec, qu'il parle le québécois. Le nombre de quiproquos est incalculable. Ce qui est très drôle.

Sinon, le reste ne sert à rien. Aucune morale à l'histoire, l'héroïne semble aussi bête que ses pieds. Elle ne sait pas ce qu'elle veut. 

Non sans aucun intérêt, si ce n'est les dialogues.

Note : 2.5/5

Quand je pense aux efforts que nous faisons quotidiennement - que dis-je, constamment - pour avoir le cheveu propre et lisse , le poil épilé , et mener une guerre perdue d'avance contre les capitons , quand ce n'est pas encore contre les rides , et eux , ils dorment , se lèvent , et c'est à peu près tout ...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>